Besançon : naissance d’un bébé saki à face blanche à la citadelle

Publié le 25/10/2022 - 11:57
Mis à jour le 25/10/2022 - 12:25

La naissance de ce petit saki à face blanche a eu lieu le 15 octobre 2022 au jardin zoologique du muséum de la Citadelle. Le sexe de l'animal n'est pas encore connu, il pourra être identifié vers la mi-décembre. C’est la troisième fois que le Muséum de la Citadelle accueille une naissance de cette espèce. 

Le bébé saki est né de parents venant tous les deux d’Angleterre qui sont arrivés à la Citadelle les 11 et 13 septembre 2018. Cette troisième naissance à la Citadelle est importante pour cette espèce inscrite sur la Liste Rouge de l’UICN (Union Internationale pour la conservation de la nature). En août 2021, ce même couple avait donné naissance à une femelle qui est toujours présente dans le groupe familial. Les équipes animalières ont suivi de près les animaux les jours qui ont suivi la naissance afin de s’assurer du bien-être du jeune.

Le mâle arbore un masque blanc

La gestation de cette espèce dure environ 5 mois et demi. À l’état sauvage, elle vit dans les forêts tropicales en Amérique du Sud. Les sakis vivent en bande de 2 à 6 individus en moyenne. Le mâle et la femelle sont facilement reconnaissables puisque seul le mâle arbore un masque blanc. La femelle quant à elle a un pelage brun. Lorsque les bébés saki mâles s’approchent des deux mois, ils commencent à arborer leur pelage blanc. À cet âge, le sexe du dernier né pourra alors être identifié.

Le déclin de l'espèce est réel

La chasse par les braconniers pour leur fourrure, la destruction et la fragmentation de leur habitat naturel en raison de la déforestation ont peu à peu inscrit les sakis à face blanche sur la Liste Rouge UICN au statut « Préoccupation mineure ». Aujourd’hui, il est impossible de déterminer le nombre réel de saki dans la nature, mais un déclin des individus est certain.

Dans leur pays d’origine, les sakis à face blanche sont protégés dans des réserves naturelles au Brésil, en Guyane et au Suriname. En Europe, l’espèce est gérée génétiquement par un programme d’élevage. Les parcs zoologiques contribuent également à la préservation du saki à face blanche dans son milieu naturel par leur soutien scientifique (conseils en gestion par les biologistes, aides techniques par les vétérinaires) et par leur soutien financier pour le fonctionnement de ces réserves. Des campagnes de sensibilisation sont également mises en place autour des enjeux de sauvegarde de cette espèce et de son habitat. Ces contributions sont essentielles pour alerter sur les enjeux de la sauvegarde du saki à face blanche.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger "Fralsen" dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

Amancey : la remise des prix du concours des prairies fleuries aura lieu le 3 décembre

Les prairies fleuries sont des herbages non semés, riches en espèces, qui sont fauchés ou pâturés à destination de l’alimentation du bétail. Le concours des prairies fleuries récompense le meilleur équilibre agro-écologique des prairies. La cérémonie aura lieu le samedi 3 décembre à partir de 9 h 45 à la fruitière du Pays de Courbet - Zone artisanale du Grand Bois - à Amancey.

Le projet expérimental de revalorisation du site " Fralsen " à Besançon, présenté au Salon des maires à Paris

Mardi 22 novembre, le groupe SMCI sera présent au Salon des maires à Paris pour présenter un projet expérimental hors du commun sur le site "Fralsen" à Besançon dont l’objectif premier est la revalorisation de la friche industrielle à des fins environnementales. Explications.

Action des Jeunes Écologistes de Franche-Comté en forêt de Chaux concernant la COP 27

Le dimanche 6 novembre 2022, Les Jeunes Écologistes de Franche-Comté se sont retrouvés au cœur de la forêt de Chaux de Dole pour exprimer leur mécontentement face à l’organisation de la COP 27 sous sa forme actuelle et afin de dénoncer la décision du gouvernement relative au vote du  projet de loi de finances pour 2023 qui encourage la privatisation de l’ONF. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.06
nuageux
le 02/12 à 9h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
87 %