Biathlon : Fillon-Maillet et les Bleus au sommet à Hochfilzen

Publié le 11/12/2021 - 16:52
Mis à jour le 12/12/2021 - 09:07

Les Bleus ont régné samedi 11 décembre 2021 sur la poursuite d’Hochfilzen avec la victoire du Jurassien Quentin Fillon-Maillet, sa première cette saison en Coupe du monde de biathlon, devant son coéquipier Emilien Jacquelin.
 

 © FBK QFM
© FBK QFM

L'équipe de France a même manqué de peu un magnifique triplé, mais Simon Desthieux, donné 3e juste après l'arrivée, a finalement été éjecté du podium au profit du Suédois Sebastian Samuelsson après examen de la photo-finish.

Fillon-Maillet (29 ans) attendait avec impatience d'ouvrir enfin son compteur et de mettre un terme à un début d'exercice en dents de scie. Il a eu gain de cause au terme d'une course parfaitement maitrisée d'un point de vue tactique sur une piste autrichienne où il s'était déjà imposé l'année dernière.

Longtemps en embuscade après s'être élancé en 7e position à 25 secondes de la tête, le Français a bien géré son énergie sur la piste, tout en limitant les dégâts derrière la carabine (19/20). Juste avant le dernier tir debout, il est ainsi parvenu à rentrer sur Johannes Kühn, vainqueur du sprint la veille et longtemps seul aux avant-postes, avant de le faire craquer. L'Allemand a explosé avec trois erreurs, laissant le Jurassien filer vers la victoire.

Avec ce succès, le 7e de sa carrière, Fillon-Maillet lance pour de bon sa saison, lui qui n'était monté qu'une fois sur le podium et avait même cassé son arme lors d'une chute la semaine dernière à Ostersund (Suède).

Revanche

La victoire a aussi un petit goût de revanche pour le Français, troisième mondial ces trois dernières années mais qui sort d'un exercice 2020-2021 durant lequel il n'avait pas réussi à lutter pour le gain du gros globe de cristal avec les deux Norvégiens Johannes Boe et Sturla Laegreid malgré de hautes ambitions clairement affichées.

"Vous n'imaginez pas l'investissement que j'ai mis cet été dans la préparation, a déclaré Fillon-Maillet. C'est la concrétisation de tous ces efforts. Je me suis fait plaisir sur les skis et sur le tir j'étais actif. Malgré une faute, j'ai tout fait pour revenir et avant le dernier tir, j'ai voulu mettre la pression sur Kuehn et ça a marché."

Pour Jacquelin, la 2e place n'est par contre qu'une confirmation d'un état de forme quasi optimal. Avec un 19/20 au tir, le Grenoblois (26 ans) intègre pour la 3e fois le Top 3 et s'invite en 2e position au classement général de la Coupe du monde juste derrière le nouveau leader, Sebastian Samuelsson.

"J'avais envie d'aller chercher le dossard jaune (de leader de la Coupe du monde, NDLR) mais ça ne dépendait pas que de moi, a expliqué le double champion du monde de la poursuite. J'ai fait ce que j'avais à faire. La forme sur les skis n'était pas top mais je suis content d'avoir fait avec et d'être resté patient et concentré sur le tir avec des tirs posés. Je fais preuve de régularité même dans la difficulté. Après, j'aimerais jouer la gagne et pas une 2e place. Il y a un peu de frustration et il faut que je me botte les fesses."

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.9
couvert
le 02/03 à 9h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
73 %