Bourgogne-Franche-Comté : 3e plus forte progression du taux de propriétaires depuis 1968

Publié le 13/11/2018 - 12:01
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:12

Chiffre de l'Insee  • Nombre de propriétaires, évolution de l'habitat en Bourgogne-Franche-Comté. Voici le chiffre de l'Insee pour ce mois de novembre 2018...

maison, clé
©Photomixcompagny 317 photos
PUBLICITÉ

Quelle évolution ?

"En Bourgogne-Franche-Comté, comme dans l’ensemble des régions, les ménages sont plus souvent propriétaires de leur résidence principale que par le passé. A partir de 1968, la propriété se développe plus vite dans la région qu’en France métropolitaine, notamment en raison d’une population régionale plus âgée et moins urbaine", expliquent Frédéric Biancucci et Xavier Tribout, membres de l'Insee.

Et d'ajouter : "Depuis 1990, cependant, la propriété a quasiment cessé de progresser pour les moins de 60 ans. Avec la périurbanisation, la population s’est massivement tournée vers la maison individuelle. L’essor de la propriété est plus marque?e chez les couples, les seniors et les catégories sociales les plus favorisées".

Une hausse des propriétaires ?

L'évolution a été fulgurante. La région compte 800 000 ménages propriétaires de leur logement contre 367 000 en 1968. La progression entre 1968 et 2014 est la "troisième meilleure trajectoire régionale derrière les régions Normandie et Auvergne-Rhône-Alpes", précise l'Insee.

Durant la même période, la part des locataires diminue peu dans la région, passant de 39 % à 35 % et celle des logés gratuitement chute, notamment avec la baisse des logements de fonction.

"La Bourgogne-Franche-Comté est une région moins urbaine. Dans ses territoires ruraux, peu densément peuplés, les prix du foncier sont plus abordables", est-il indiqué.

Zoom sur la Bourgogne-Franche-Comté

La croissance de la propriété est plutôt soutenue dans le Doubs, le Territoire de Belfort et la Nièvre. Dans le Doubs et le Territoire de Belfort, le taux de propriétaires en 1968 était assez faible, proche de la moyenne nationale. Depuis un rattrapage a eu lieu : on est passé de 35-40 % en 1968 à 55-59 % en 2014.

En Haute-Saône, dans l’Yonne et le Jura, la croissance du taux de propriétaires est "plus modérée" (de 14 à 15 point). Dans ces départements en 1968, la moitié au moins des ménages étaient déjà propriétaires de leur résidence principale.

"En Côte-d’Or, l’évolution du taux de propriétaires est la plus faible de la région. Le contexte est moins favorable en raison notamment des prix plus élevés de l’immobilier ; par ailleurs, la population plus jeune de l’agglomération de Dijon, étudiants et jeunes actifs, n’a ni la situation ni des moyens financiers suffisants pour acquérir un logement", explique l'Insee.

Des logements de plus en plus grands ?

Lorsque les habitants de Bourgogne-Franche-Comté décident d'acheter leur "chez soi", ils décident de prendre plus grand. L'Insee a noté une évolution de 3,9 pièces en 1968 à 4,8 pièces en 2014 alors "que la taille moyenne des ménages est passée de 3,1 à 2,3 personnes".

Plus surprenant, il apparaît que la salle de bain est devenue une pièce standard alors que moins d'un logement sur deux en était équipée il à 50 ans… Les logements de petites tailles (une ou deux pièces) représentent une part faible dans le choix de vie des acheteurs (4%).

Par ailleurs, l'Insee souligne que la maison individuelle est davantage choisie par "neuf propriétaires sur dix" comme résidence. Elle est notamment prisée par "les couples avec enfants". 

Qui est propriétaire ?

"Depuis 1968, en Bourgogne-Franche-Comté, le taux de propriétaires a augmenté pour les plus de 25 ans ; à tous les âges, ces ménages sont plus souvent propriétaires que par le passé", souligne l'Insee.

"Entre 1968 et 1990, le taux de propriétaires augmente de plus de 15 points pour les 25-39 ans et les 40-59 ans. Puis, les 25-39 ans sont particulièrement touchés par la crise dans les années 1990, avec un taux de propriétaires en recul de 6 points, de 43 % à 37 %. Sur la même période, ce taux reste stable pour les 40-59 ans, soit environ deux ménages propriétaires sur trois. Les plus jeunes ont davantage souffert de la précarité accrue de l’emploi et du chômage".

Info +

Quelques chiffres…

  • 800 000 ménages propriétaires de leur logement en Bourgogne-Franche-Comté (367 000 en 1968)
  • Les propriétaires représentent 63 % des ménages dans la région en 2014 (contre 46% en 1968)
  • Entre 1968 et 1990, le taux de propriétaires augmente de plus de 15 points pour les 25-39 ans et les 40-59 ans

(Texte et données : INSEE Bourgogne Franche-Comté)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon : le « 119 Grande Rue » de la manufacture horlogère Utinam souffle sa première bougie

La manufacture horlogère bisontine Utinam a fêté le premier anniversaire de son espace "le 119 Grande Rue" à Besançon les 6 et 7 décembre 2019. L'occasion de présenter de nouveaux modèles de montres et la création d'un atelier-expérience "Dans la peau d'un horloger" pendant le mois de décembre.

C’est le Noël de Casse Noisette à la chocolaterie Fabrice Gillotte à Besançon !

Le chocolatier Meilleur ouvrier de France Fabrice Gillotte émerveille les gourmandes et des gourmands comme chaque année avec ses créations spéciales… En 2019, le thème est le Noël de Casse Noisette avec ses langues de chat qui feront danser les papilles, ses rochers à gravir sans effort, ses marrons glacés qui feraient fondre un iceberg, sans oublier ses fameuses truffes qui n'ont pas dit leur dernier mot. Et ce n'est pas tout : découvrez toutes les créations de Noël signées Fabrice Gillotte.

Crédit Agricole Franche-Comté s’associe à La Reine des Neiges II : Tentez de gagner un voyage en Islande pour 4 personnes et de nombreux cadeaux !

PUBLI-INFO • Du 12 novembre 2019 au 12 janvier 2020, participez à l'opération "Compte de Noël" du Crédit Agricole Franche-Comté en récupérant votre code dans une agence. L'occasion pour les participants de se donner la chance de remporter de merveilleux cadeaux de Noël pour toute la famille : un voyage en Islande pour 4 personnes, un pack Disney La Reine des Neiges II et des cartes cadeaux d'une valeur unitaire de 150€ !

Une convention pour définir les moyens des Chambres de commerce et d’industrie en Bourgogne Franche-Comté

Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, préfet de Côte-d'Or, et Rémy Laurent, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche-Comté, ont signé lundi 2 décembre 2019 une convention définissant les moyens alloués et les objectifs fixés aux CCI de Bourgogne Franche-Comté pour les trois prochaines années. Le tout, dans un contexte de baisse très importante de la ressource des CCI.

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.37
légère pluie
le 09/12 à 18h00
Vent
4.84 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %

Sondage