Bourgogne-Franche-Comté : quatre établissements de santé récompensés

Publié le 25/11/2016 - 17:22
Mis à jour le 25/11/2016 - 17:22

L’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté a récompensé le jeudi 24 novembre 2016 à Dijon quatre établissements et structures médico-sociales. Elles sont lauréates du prix Qualité 2016 de la région.

ars.png
ars.png

Semaine de la sécurité des patients du 21 au 25 novembre 2016

PUBLICITÉ

En 2010, le ministère de la santé a mis en place la semaine de la sécurité des patients du 21 au 25 novembre 2016. L’occasion pour l’ARS Bourgogne-Franche-Comté de récompenser quatre établissements et structures parmi une quarantaine sur la région, qui sont exemplaires en termes d’initiatives et de sécurité. Le directeur général de l’Agence, Christophe Lannelongue leurs a remis quatre Prix Qualité, d’une valeur de 5 000 euros. Des vidéos valorisant leurs actions ont été présentées à l’occasion de cet événement, qui s’est tenu au siège de l’ARS, à Dijon, en présence de Rémy Bataillon, conseiller auprès du directeur de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Les lauréats et leurs projets

L’ITEP (institut thérapeutique éducatif et pédagogique) Les Cottereaux, à Cosne-sur – Loire, pour le projet L’arbre de la Bientraitance

Ou la métaphore de l’arbre (oxygène, racines solides…) pour faire vivre une charte de la bientraitance. Chaque professionnel impliqué dans la prise en charge des enfants et adolescents ayant vécu des violences est invité à accrocher aux branches des messages, des images ou tous supports permettant de s’exprimer autour du respect de l’autre.

L’Association Hospitalière de Bourgogne Franche-Comté, à Vesoul (Haute-Saône) pour le projet Les Quali’Actives

Conçues comme un véritable jeu avec plateau, dés et pions, ces Quali’Actives se présentent sous la forme de fiches qui proposent études de cas, vrai-faux ou encore énigmes organisées par thématiques (identitovigilance, prise en charge médicamenteuse, parcours du patient,…) en lien avec la prise en soin du patient et en cohérence avec celles définies par la Haute Autorité de Santé. Démarche novatrice et approche ludique pour informer et mobiliser les personnels.

Le Centre Hospitalier de Mâcon pour le projet Chimiothérapies orales – lien ville/hôpital 

Le centre hospitalier de Mâcon souhaitait renforcer le lien entre la ville et l’hôpital dans un objectif d’amélioration de l’accompagnement, de la prise en charge et de l’observance des patients traités par chimiothérapies orales. • Le projet et les outils (fiches des intervenants, fiches médicaments aide-mémoire fiche de suivi) ont été entièrement imaginés, créés, mis en place et sont suivis par les pharmaciens et oncologues de l’établissement.

L’Hôpital Nord Franche-Comté (Belfort) pour le projet Accompagnement debout des patients au bloc opératoire

Objectif : lier le développement de la cancérologie mammaire en ambulatoire au sein de l’HNFC à un projet qualitatif d’accompagnement debout des patientes au bloc. Amélioration de la relation soignant-soigné en portant les valeurs de bientraitance et le respect de la dignité et de la mobilité des patients. Amélioration des conditions d’hygiène et simplification de la logistique pour la prise en charge des patients.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.47
ciel dégagé
le 16/10 à 9h00
Vent
2.711 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
74 %

Sondage