Camponovo: suspension du conseil municipal de Besançon

Publié le 14/06/2012 - 19:29
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:22

Nouvelle manifestation de quelque deux cents personnes ce soir à Besançon, place du Huit Septembre, pour le maintien de la plus grande librairie indépendante de Franche-Comté. Le patron se tait, les politiques s’activent et les 39 salariés s’impatientent. Jean-Louis Fousseret a suspendu la séance du conseil municipal pour permettre aux élus de participer à la manifestation.

attente

PUBLICITÉ

« Il y a des choses qui se passent, mais on ne sait rien. On appréhende la rentrée des classes, on devrait déjà gérer les commandes », se plaint une libraire rappelant que 17 salariés de la plate-forme d’approvisionnement Liber ont déjà été licenciés. La situation devient donc très tendue, mais les clients sont compréhensifs.

Avant la lecture publique de textes d’auteurs apportant également leur soutien à cette institution culturelle bisontine, le maire de Besançon a reconnu que la situation restait « très compliquée et fragile».

« Avec le préfet, la Région et le Département, nous mettons de l’huile dans les rouages et faisons de telle sorte que les gens puissent se parler. C’est un processus délicat et je ne suis pas le sauveur suprême », a poursuivi le maire, relativisant l’action des collectivités sur des structures privées.

Jean-Louis Fousseret n’a pas voulu révélé ce qui achoppe dans le dossier alors qu’un libraire professionnel s’est positionné pour la reprise. « Le tout, c’est un problème d’argent », a-t-il quand même lâché aux salariés plus que jamais persuadés que, si la situation ne se débloque pas rapidement, les lettres de licenciement vont pleuvoir.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

camponovo

Un restaurant à la place de Camponovo côté Grande Rue

Un restaurant à la place de Camponovo côté Grande Rue

Alors que Liberty Gym vient d'ouvrir ses portes rue Jean-Jacques Rousseau à l'arrière des  anciens locaux de l'ex librairie Camponovo, un restaurant d'une chaine nationale devrait s'installer dans les 200 m² du rez-de-chaussée et du premier étage donnant sur l'angle de la Grande rue à Besançon. Ouverture espérée avant la rentrée 2018.

Début du chantier de l’ex-librairie Camponovo

Début du chantier de l’ex-librairie Camponovo

Le chantier de transformation de l’ex-librairie Camponovo à Besançon va démarrer cette semaine. Inoccupés depuis fin 2012, les 1.800 m2 de surface vont être transformés et devraient notamment laisser la place à un magasin bio.

Campo : remerciements des salariés licenciés

Campo : remerciements des salariés licenciés

C’est par un communiqué de remerciements que les 39 salariés licenciés de la librairie Camponovo ont souhaité s’adresser aux personnes qui les ont soutenues tout au long du conflit qui les a opposés à leur propriétaire Jean-Jacques Schaer.

Campo fermo !

Campo fermo !

On dit une école qui ferme c'est une prison qui ouvre et une librairie qui s'en va c'est quoi ?

La dernière page de Camponovo se referme

La dernière page de Camponovo se referme

Sans grande surprise, la nouvelle est tombée ce lundi matin à 11h : la librairie Camponovo du centre-ville  est en liquidation judiciaire. A la sortie du  tribunal de commerce de Besançon, plusieurs employés  étaient partagés entre soulagement et colère. Les 39 salariés de la librairie vont être licenciés d'ici 15 jours. 

Camponovo en redressement judiciaire : réaction d’une déléguée du personnel

Camponovo en redressement judiciaire : réaction d’une déléguée du personnel

Toujours l’attente. Les délégués du personnel et le patron de Camponovo Jacques Schaer arrivé avec un nouveau plan, étaient convoqués ce lundi matin au tribunal de commerce de Besançon. Le président a placé la librairie en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. En attendant les salaires du mois de septembre n’ont toujours pas été versés. Ecoutez la réaction de Florence Galiana, déléguée du personnel et qui représente les 39 salariés de la librairie bisontine.

Les salariés de Camponovo attendent leurs salaires…

Les salariés de Camponovo attendent leurs salaires…

Les payes du mois de septembre ne sont toujours pas tombées. Un mois après la fermeture de la librairie de Besançon et dans l’attente d’un dépôt de bilan, les délégués soutenus par le personnel ont déposé une requête devant le tribunal de commerce pour non paiement des salaires. Ils ont également alerté l’inspection du travail et le parquet de Besançon.

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.3
légère pluie
le 25/05 à 0h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1015.36 hPa
Humidité
96 %

Sondage