Camponovo : l'assureur bisontin abandonne définitivement le projet de reprise

Publié le 01/08/2012 - 18:46
Mis à jour le 24/05/2016 - 10:04

Après avoir capitulé à l'idée de reprendre la librairie bisontine fin juillet, l'assureur-repreneur a tenté de monter un nouveau plan de reprise avec, notamment, le soutien financier des 39 salariés en leur demandant une adhésion à hauteur de 3 000 euros chacun. Les salariés sont restés circonspects et les dirigeants socialistes de Besançon sont "choqués"

camponovo_002.jpg
©
PUBLICITÉ

Etrange. Après avoir abandonné son plan de reprise fin juillet au motif que son projet « ne recueillait pas l’adhésion du personnel« , Philippe Guyot-Jeannin est revenu auprès des salariés en début de semaine avec un nouveau plan de reprise. Cette fois, il leur a demandé une adhésion en gage de soutien à son projet à hauteur de 3 000 euros. 

Des salariés sont restés réservés sur la méthode. Pour eux, ce n’était pas aux salariés de choisir un repreneur mais au propriétaire actuel de la librairie. Selon une déléguée syndicale, l’assureur est revenu cette fois « sans documents » à présenter aux salariés sur ce plan de reprise avec adhésion financière des salariés. 

Pour Philippe Guyot-Jeannin, qui semblait pourtant avoir à coeur de reprendre la seule librairie universitaire du centre-ville, c’est terminé. Après deux mois de tergiversations, le dossier semble, de son côté,  définitivement enterré 

Les élus socialistes choqués :  « appel à la dignité »

 Dans un communiqué, Jean-Louis Fousseret, Marie-Guite Dufay et Claude Jeannerot se sont déclarés choqués par la proposition du repreneur auprès des salariés de Camponovo leur demandant de consigner une somme de 3 000€ en gage de soutien à son projet,  « Il est inacceptable d’exercer ainsi des pressions psychologiques fortes sur le personnel de la librairie, désorienté par les annonces contradictoires successives intervenues ces dernières semaines« . Et de rajouter  » Toutes les pistes ont été imaginées, tous les moyens mobilisés pour qu’une reprise de la librairie « historique » du centre-ville de Besançon puisse intervenir dans les meilleures conditions possibles, pour préserver l’activité et l’emploi. Ces conditions demeurent réunies et sont prêtes à être activées dès que le propriétaire de l’établissement aura négocié avec un repreneur crédible, et sans qu’il soit besoin pour cela d’exercer aucun chantage auprès des salariés ni de qui que ce soit« .

Reste chaque jour qui passe, l’avenir de la librairie s’assombrit. Les rayons ne sont pas alimentés pour la rentrée. Manquer le mois de septembre serait fatal pour « Campo ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

camponovo

Un restaurant à la place de Camponovo côté Grande Rue

Un restaurant à la place de Camponovo côté Grande Rue

Alors que Liberty Gym vient d'ouvrir ses portes rue Jean-Jacques Rousseau à l'arrière des  anciens locaux de l'ex librairie Camponovo, un restaurant d'une chaine nationale devrait s'installer dans les 200 m² du rez-de-chaussée et du premier étage donnant sur l'angle de la Grande rue à Besançon. Ouverture espérée avant la rentrée 2018.

Début du chantier de l’ex-librairie Camponovo

Début du chantier de l’ex-librairie Camponovo

Le chantier de transformation de l’ex-librairie Camponovo à Besançon va démarrer cette semaine. Inoccupés depuis fin 2012, les 1.800 m2 de surface vont être transformés et devraient notamment laisser la place à un magasin bio.

Campo : remerciements des salariés licenciés

Campo : remerciements des salariés licenciés

C’est par un communiqué de remerciements que les 39 salariés licenciés de la librairie Camponovo ont souhaité s’adresser aux personnes qui les ont soutenues tout au long du conflit qui les a opposés à leur propriétaire Jean-Jacques Schaer.

Campo fermo !

Campo fermo !

On dit une école qui ferme c'est une prison qui ouvre et une librairie qui s'en va c'est quoi ?

La dernière page de Camponovo se referme

La dernière page de Camponovo se referme

Sans grande surprise, la nouvelle est tombée ce lundi matin à 11h : la librairie Camponovo du centre-ville  est en liquidation judiciaire. A la sortie du  tribunal de commerce de Besançon, plusieurs employés  étaient partagés entre soulagement et colère. Les 39 salariés de la librairie vont être licenciés d'ici 15 jours. 

Camponovo en redressement judiciaire : réaction d’une déléguée du personnel

Camponovo en redressement judiciaire : réaction d’une déléguée du personnel

Toujours l’attente. Les délégués du personnel et le patron de Camponovo Jacques Schaer arrivé avec un nouveau plan, étaient convoqués ce lundi matin au tribunal de commerce de Besançon. Le président a placé la librairie en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. En attendant les salaires du mois de septembre n’ont toujours pas été versés. Ecoutez la réaction de Florence Galiana, déléguée du personnel et qui représente les 39 salariés de la librairie bisontine.

Les salariés de Camponovo attendent leurs salaires…

Les salariés de Camponovo attendent leurs salaires…

Les payes du mois de septembre ne sont toujours pas tombées. Un mois après la fermeture de la librairie de Besançon et dans l’attente d’un dépôt de bilan, les délégués soutenus par le personnel ont déposé une requête devant le tribunal de commerce pour non paiement des salaires. Ils ont également alerté l’inspection du travail et le parquet de Besançon.

Dans la catégorie

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

Du 9 novembre 2019 au 2 mars 2020, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon présente "Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher", une exposition qui invite à la rêverie. L'occasion de célébrer le premier anniversaire de la réouverture du musée...

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Beaucoup de sorties ciné sont prévues pour ce mois d'octobre 2019 dans les Mégarama Beaux-Arts et Ecole-Valentin ! Avec évidemment, comme de ce mois d'Halloween, le "Joker", qui met en scène Joaquin Phoenix et que beaucoup attendent ! Mais aussi de l'animation avec Abominable ou Shaun le Mouton, des films français comme Hors-Norme ou Les Municipaux, et plein d'autres !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.04
légère pluie
le 21/10 à 12h00
Vent
0.49 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
97 %

Sondage