Camponovo : l'assureur bisontin abandonne définitivement le projet de reprise

Publié le 01/08/2012 - 18:46
Mis à jour le 24/05/2016 - 10:04

Après avoir capitulé à l’idée de reprendre la librairie bisontine fin juillet, l’assureur-repreneur a tenté de monter un nouveau plan de reprise avec, notamment, le soutien financier des 39 salariés en leur demandant une adhésion à hauteur de 3 000 euros chacun. Les salariés sont restés circonspects et les dirigeants socialistes de Besançon sont « choqués« 

 ©
©

Etrange. Après avoir abandonné son plan de reprise fin juillet au motif que son projet "ne recueillait pas l'adhésion du personnel", Philippe Guyot-Jeannin est revenu auprès des salariés en début de semaine avec un nouveau plan de reprise. Cette fois, il leur a demandé une adhésion en gage de soutien à son projet à hauteur de 3 000 euros. 

Des salariés sont restés réservés sur la méthode. Pour eux, ce n'était pas aux salariés de choisir un repreneur mais au propriétaire actuel de la librairie. Selon une déléguée syndicale, l'assureur est revenu cette fois "sans documents" à présenter aux salariés sur ce plan de reprise avec adhésion financière des salariés. 

Pour Philippe Guyot-Jeannin, qui semblait pourtant avoir à coeur de reprendre la seule librairie universitaire du centre-ville, c'est terminé. Après deux mois de tergiversations, le dossier semble, de son côté,  définitivement enterré 

Les élus socialistes choqués :  "appel à la dignité"

 Dans un communiqué, Jean-Louis Fousseret, Marie-Guite Dufay et Claude Jeannerot se sont déclarés choqués par la proposition du repreneur auprès des salariés de Camponovo leur demandant de consigner une somme de 3 000€ en gage de soutien à son projet,  "Il est inacceptable d’exercer ainsi des pressions psychologiques fortes sur le personnel de la librairie, désorienté par les annonces contradictoires successives intervenues ces dernières semaines". Et de rajouter " Toutes les pistes ont été imaginées, tous les moyens mobilisés pour qu’une reprise de la librairie « historique » du centre-ville de Besançon puisse intervenir dans les meilleures conditions possibles, pour préserver l’activité et l’emploi. Ces conditions demeurent réunies et sont prêtes à être activées dès que le propriétaire de l’établissement aura négocié avec un repreneur crédible, et sans qu’il soit besoin pour cela d’exercer aucun chantage auprès des salariés ni de qui que ce soit".

Reste chaque jour qui passe, l'avenir de la librairie s'assombrit. Les rayons ne sont pas alimentés pour la rentrée. Manquer le mois de septembre serait fatal pour "Campo".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

camponovo

Un restaurant à la place de Camponovo côté Grande Rue

Alors que Liberty Gym vient d’ouvrir ses portes rue Jean-Jacques Rousseau à l’arrière des  anciens locaux de l’ex librairie Camponovo, un restaurant d’une chaine nationale devrait s’installer dans les 200 m² du rez-de-chaussée et du premier étage donnant sur l’angle de la Grande rue à Besançon. Ouverture espérée avant la rentrée 2018.

Début du chantier de l’ex-librairie Camponovo

Le chantier de transformation de l’ex-librairie Camponovo à Besançon va démarrer cette semaine. Inoccupés depuis fin 2012, les 1.800 m2 de surface vont être transformés et devraient notamment laisser la place à un magasin bio.

Fousseret : “Besançon ne peut se passer d’une librairie universitaire en centre-ville”

Dans un communiqué, le maire de Besançon déplore  « la triste fin d’un mauvais feuilleton dont les principales victimes sont les salariés et les clients de la librairie« . Mais Jean-Louis Fousseret déclare vouloir être vigilant « à ce que le centre-ville retrouve une grande librairie au plus vite. »

La dernière page de Camponovo se referme

Sans grande surprise, la nouvelle est tombée ce lundi matin à 11h : la librairie Camponovo du centre-ville  est en liquidation judiciaire. A la sortie du  tribunal de commerce de Besançon, plusieurs employés  étaient partagés entre soulagement et colère. Les 39 salariés de la librairie vont être licenciés d’ici 15 jours. 

Camponovo en redressement judiciaire : réaction d’une déléguée du personnel

Toujours l’attente. Les délégués du personnel et le patron de Camponovo Jacques Schaer arrivé avec un nouveau plan, étaient convoqués ce lundi matin au tribunal de commerce de Besançon. Le président a placé la librairie en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. En attendant les salaires du mois de septembre n’ont toujours pas été versés. Ecoutez la réaction de Florence Galiana, déléguée du personnel et qui représente les 39 salariés de la librairie bisontine.

Les salariés de Camponovo attendent leurs salaires…

Les payes du mois de septembre ne sont toujours pas tombées. Un mois après la fermeture de la librairie de Besançon et dans l’attente d’un dépôt de bilan, les délégués soutenus par le personnel ont déposé une requête devant le tribunal de commerce pour non paiement des salaires. Ils ont également alerté l’inspection du travail et le parquet de Besançon.

Besançon : Camponovo n’assurera pas la rentrée littéraire…

« Voilà, c’est fermé ! ». C’est les yeux au bord des larmes et la main tremblante qu’une des 39 salariés de Camponovo a acté la fermeture de la 10e librairie indépendante de France ce vendredi soir à Besançon, à quelques mètres de l’établissement où se sont réunis quelque 120 personnes.

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.56
couvert
le 13/04 à 15h00
Vent
2 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
52 %