Alerte Témoin

Camponovo : un agent d’assurances bisontin sur les rangs

Publié le 28/06/2012 - 18:56
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:22

Lors de la nouvelle manifestation de soutien à Camponovo ce jeudi soir à Besançon, on a appris qu’un assureur de la place était sur les rangs pour reprendre la 10e librairie indépendante française.

L’éventuel repreneur, que nous avons pu joindre par téléphone, a confirmé qu’il s’intéressait à l’entreprise, mais qu’il n’y avait rien de fait. Préférant qu’on ne cite pas son nom pour ne pas faire capoter les discussions, l’assureur estime que pour l’instant « il n’est rien » et qu’il faut attendre deux trois semaines avant d’avoir une réponse claire. Même s’il estime que « Camponovo, c’est urgent, mais ça ne dépend pas que de moi ».

Il n’a pas voulu en dire plus sur sa motivation de se porter acquérir de la librairie universitaire. Jean-Louis-Fousseret, maire de Besançon, et Eric Alauzet, député, sont également venus aux nouvelles.

« Il faut laisser venir, je suis prêt à le recevoir », a suggéré le maire aux salariés qui vont rencontrer l’assureur ce vendredi. Ils en sauront peut-être plus également lors de la réunion des délégués du personnel qui a lieu samedi matin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

camponovo

Un restaurant à la place de Camponovo côté Grande Rue

Alors que Liberty Gym vient d'ouvrir ses portes rue Jean-Jacques Rousseau à l'arrière des  anciens locaux de l'ex librairie Camponovo, un restaurant d'une chaine nationale devrait s'installer dans les 200 m² du rez-de-chaussée et du premier étage donnant sur l'angle de la Grande rue à Besançon. Ouverture espérée avant la rentrée 2018.

Début du chantier de l’ex-librairie Camponovo

Le chantier de transformation de l’ex-librairie Camponovo à Besançon va démarrer cette semaine. Inoccupés depuis fin 2012, les 1.800 m2 de surface vont être transformés et devraient notamment laisser la place à un magasin bio.

Campo : remerciements des salariés licenciés

C’est par un communiqué de remerciements que les 39 salariés licenciés de la librairie Camponovo ont souhaité s’adresser aux personnes qui les ont soutenues tout au long du conflit qui les a opposés à leur propriétaire Jean-Jacques Schaer.

Campo fermo !

On dit une école qui ferme c'est une prison qui ouvre et une librairie qui s'en va c'est quoi ?

La dernière page de Camponovo se referme

Sans grande surprise, la nouvelle est tombée ce lundi matin à 11h : la librairie Camponovo du centre-ville  est en liquidation judiciaire. A la sortie du  tribunal de commerce de Besançon, plusieurs employés  étaient partagés entre soulagement et colère. Les 39 salariés de la librairie vont être licenciés d'ici 15 jours. 

Camponovo en redressement judiciaire : réaction d’une déléguée du personnel

Toujours l’attente. Les délégués du personnel et le patron de Camponovo Jacques Schaer arrivé avec un nouveau plan, étaient convoqués ce lundi matin au tribunal de commerce de Besançon. Le président a placé la librairie en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. En attendant les salaires du mois de septembre n’ont toujours pas été versés. Ecoutez la réaction de Florence Galiana, déléguée du personnel et qui représente les 39 salariés de la librairie bisontine.

Les salariés de Camponovo attendent leurs salaires…

Les payes du mois de septembre ne sont toujours pas tombées. Un mois après la fermeture de la librairie de Besançon et dans l’attente d’un dépôt de bilan, les délégués soutenus par le personnel ont déposé une requête devant le tribunal de commerce pour non paiement des salaires. Ils ont également alerté l’inspection du travail et le parquet de Besançon.

Vie locale

Victime d'une cyber-attaque, Besançon appelle à la "vigilance"

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

D’ici la fin de l’année, plus de 250 vélos Ginko devraient être disponibles à Besançon

Dès son lancement en juin 2019, les vélos à assistance électriques ont été pris d'assaut laissant de nombreux bisontines et bisontins sur une longue liste d'attente. D'ici décembre 2020, plus de 250 vélos devraient être de nouveau disponibles, selon Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités pour Kéolis Besançon Mobilité.

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

Connaissez-vous Alphone Delacroix ?

Méconnu, il est pourtant l'un des plus importants architectes comtois et bisontin du XIXe siècle. C'est pourquoi une chercheuse et des chercheurs de la Société d'Émulation du Doubs ont souhaité écrire sur lui… Alphonse Delacroix. Publié le 11 septembre dernier, cet ouvrage collectif a pour but de célébrer le 180e anniversaire de la fondation tout en mettant en lumière le travail de l'architecte à Besançon… que tout le monde connaît sans le savoir !

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     7.79
    légère pluie
    le 27/09 à 12h00
    Vent
    5.86 m/s
    Pression
    1004 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage