Canicule : 10.000 litres d’eau pour refroidir les routes du Tour de France

Publié le 18/07/2022 - 10:54
Mis à jour le 18/07/2022 - 10:20

Les coureurs du Tour de France doivent depuis la semaine dernière supporter de très fortes chaleur pour poursuivre la compétition. En plus d’un équipement particulier pour pédaler malgré les températures les plus hautes, les organisateur du Tour de France ont prévu un stock de 10.000 litres d’eau pour refroidir les route pour assurer la sécurité des athlètes.

 © DR
© DR

Le 15 juillet dernier, déjà 2.000 litres d’eau ont été utilisés lors de la 13e étape de la Grand Boucle pour refroidir l’asphalte. Une balayeuse venait ensuite sécher la chaussée pour éviter aux cyclistes de glisser.

Interrogé par l’AFP, André Bancala, le « Monsieur Route » du Tour a expliqué que le Tour de France dispose de véhicules transportant 10.000 litres d’eau, qui pourront notamment être utilisés lors des étapes pyrénéennes, la chaussée étant moins entretenue que dans les Alpes. Mardi, jour où le pic de chaleur devrait atteindre son apogée, les organisateurs pourraient aussi compter sur l’aide des pompiers qui “devraient donner un coup de main avec de l’eau brumisée à certains endroits pour tiédir le peloton”. “C’est une idée qui circule pour limiter l’effet de chaleur”, selon André Bancala.

"Bienvenue en absurdie"

Alors que les rivières sont sèches, les nappes phréatiques au plus bas, que la population est invitée à économiser l’eau au maximum, cette idée fait polémique sur les réseaux sociaux en particulier sur les politiques écologistes comme David Belliard, adjoint EELV à la maire de Paris.

Ou Michèle Rubirola, adjointe EELV à la mairie de Marseille :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.3
nuageux
le 20/04 à 21h00
Vent
0.25 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
91 %