Canicule : comment aider les oiseaux en Bourgogne-Franche-Comté ? les conseils de la LPO...

Publié le 24/07/2022 - 14:22
Mis à jour le 01/08/2022 - 16:00

La Ligue de Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté invite les amoureux de la nature à appliquer quelques gestes simples pour aider la biodiversité cet été. Voici ses conseils…

Afin de porter secours aux oiseaux, aux petits mammifères et aux insectes suite à la vague de chaleur de ses derniers jours, la LPO donne quelques astuces à la portée de tout le monde…

Depuis plusieurs jours, une vague de chaleur caniculaire sévit sur la Bourgogne-Franche-Comté. Ces températures, qui nous impactent tous, ont également un effet chez les oiseaux, les petits mammifères et les insectes…

Les bons gestes à adopter : 

Proposer un point d’eau

Pour aider les oiseaux à survivre à cette vague de chaleur, il est extrêmement utile d’installer dans son jardin, sur son balcon, des récipients peu profonds (3-4 cm) remplis d'eau, à l’ombre, dans les jardins ou sur les balcons. Une soucoupe de pot de fleurs par exemple ! Positionnez une petite pierre ou un bâton pour permettre aux insectes de ressortir de cet abreuvoir. La LPO conseille de renouveler l’eau chaque jour afin de maintenir un niveau constant, une température modérée et éviter la propagation de maladies. Veillez à ce qu'elle soit disposée dans un endroit dégagé où les oiseaux pourront voir venir les éventuels prédateurs, notamment les chats. Cela permettra aussi aux hérissons, écureuils et autres abeilles de se désaltérer en toute sécurité.

Aménager son jardin

Sur une vision plus durable, il est également conseillé de multiplier les petits biotopes, et de favoriser les arbres et arbustes indigènes qui sont de véritables climatiseurs naturels ! Quelques idées pour vous inspirer : 

  • Planter des haies champêtres : elles fournissent de l’ombre et des cachettes fraîches pour les oiseaux et les petits mammifères. Le lapin de garenne, le hérisson d’Europe et les amphibiens peuvent s’y réfugier au niveau du sol, soit sous les feuilles soit dans des terriers.
  • Laisser des îlots d’herbes hautes : elles permettent de maintenir un degré d’humidité suffisant au niveau du sol empêchant qu’il s’assèche et se fissure en cas de canicule. Les îlots d’herbes hautes sont utiles au cycle germinatif des plantes et aux insectes : papillons, criquets, sauterelles… 
  • Installer des tas de bois : les bûches procurent des abris pour des petits animaux qui fuient la lumière et la chaleur : cloportes, forficules, coléoptères, amphibiens (salamandres, crapauds), limaces et escargots. 
  • Créer une mare : la mare naturelle est un incontournable du jardin de nature et procure une zone fraîche où les animaux peuvent venir s’hydrater et/ou se baigner. Certains oiseaux, comme les martinets ou hirondelles, boivent uniquement en vol. La mare est donc un aménagement idéal pour qu'ils puissent s'hydrater. Attention cependant à ne pas y introduire de poissons afin qu’elle conserve son rôle de réservoir de vie !

Si vous trouvez un animal sauvage en difficulté, mettez-le en sécurité et au calme dans un carton fermé, adapté à sa taille, tapissé de journal au fond, sans ne le nourrir ni lui donner à boire. Contactez très rapidement le centre de soins le plus proche de chez vous : pour les départements 21, 25, 39, 70, 71 et 90 : Centre Athénas au 03 84 24 66 05, pour l'Yonne : le CSOS au 03 86 97 86 62, pour la Nièvre : l’Hôpital Faune Sauvage (HFS) au 06 64 41 67 34.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.02
pluie modérée
le 26/02 à 3h00
Vent
4.89 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
88 %