Cash investigation sur l’agroalimentaire : « On essaie de me salir », selon Michel Raison

Publié le 16/09/2016 - 10:06
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:36

Le sénateur Les républicains de Haute-Saône, Michel Raison, était interrogé dans l'émission Cash Investigation diffusée sur France 2 mardi 13 septembre 2016, consacrée aux nitrites et l'industrie agroalimentaire. Dans ce reportage, le sénateur est mis en cause dans sa relation avec les "lobbysts" de l'agroalimentaire. Interviewé par Public Sénat ce jeudi, Michel Raison parle d'une émission "scandaleuse".

1Recemmentmisajour529.jpg
©Cash Investigation ©Public Sénat

Réaction

PUBLICITÉ

Ce mardi 13 septembre, il était interrogé sur ses liens avec « la communauté du bien manger », vraisemblablement proche de l’Ania, l’association nationale des industries alimentaires : 

« Le lobbying, il ne faut pas le prendre au sens péjoratif du terme (…) C’est à nous de trier, c’est à nous de nous faire notre propre opinion, mais on a besoin d’eux » explique-t-il à la journaliste venue l’interroger au Sénat (source : France 2). « Nous, il y a plein de choses que l’on ne sait pas ! Les gars, ils viennent t’éclairer sur un truc, mais ils peuvent t’enfumer, mais c’est toi qui dois vérifier et regarder… «  

C’est alors que la collaboratrice du sénateur l’éloigne de la caméra. Sauf que les micros ne sont pas coupés ! En coulisses on entend Michel Raison s’inquiéter : « Elle est venue un peu me piéger… » Sa collaboratrice lui proposera d’appeler l’Ania.  « Nous on en revient toujours pas…« ,  s’offusque la voix off dans le reportage. 

En réponse, dans Public Sénat, Michel Raison affirme avoir « appelé mercredi la directrice de l’Ania. Elle est également furieuse. Ce sont de nobles personnages« . Le sénateur parle également d’une « émission scandaleuse qui a utilisé des omissions et des mensonges, dénoncés par Que Choisir ». Il indique également : « on essaie de me salir (…) c’est scandaleux, car ils salissent l’industrie agroalimentaire ». 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.38
peu nuageux
le 23/05 à 21h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016.59 hPa
Humidité
90 %

Sondage