Casino va céder une partie de ses magasins à Intermarché

Publié le 26/05/2023 - 15:13
Mis à jour le 26/05/2023 - 15:13

Le distributeur en difficultés financières Casino, en parallèle de l’officialisation de son entrée dans une procédure de conciliation, a annoncé ce vendredi 26 mai 2023 qu’il allait céder un certain nombre – qu’il n’a pas souhaité préciser – de magasins au groupement Intermarché, troisième acteur de la distribution alimentaire en France.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Casino prévoit de céder des hypermarchés, supermarchés et enseignes de proximité pesant 1,15 milliard d’euros de chiffre d’affaires TTC au total, "décomposé en deux périmètres" : une première partie dont les « premières cessions auront lieu d’ici la fin de cette année » et une seconde faisant l’objet d’un engagement de Casino à les céder "à la demande" d’Intermarché, "au plus tard dans un délai de trois ans".

Casino a officialisé son entrée dans une procédure de conciliation à la suite d’une décision du président du tribunal de commerce de Paris datée du 25 mai, selon un communiqué vendredi annonçant la reprise de la cotation du titre en Bourse.

Cette procédure amiable, décidée pour une période de quatre mois "éventuellement prorogeable d’un mois", doit permettre à l’entreprise, endettée à hauteur de 6,4 milliards d’euros à fin 2022 dont 4,5 sur son activité en France, de conclure un accord avec ses créanciers en vue d’une potentielle restructuration de sa dette.

"Le Président du Tribunal de Commerce de Paris a décidé d’ouvrir le 25 mai 2023 une procédure de conciliation" au bénéfice de Casino et de ses filiales dont Monoprix et Franprix, «"pour une durée initiale de quatre mois, éventuellement prorogeable d’un mois", indique le groupe dans le communiqué.

200 000 employés dans le monde sous de nombreuses enseignes

Casino précise que cette procédure "concerne uniquement la dette financière de la société" et de certaines filiales et "n’aura aucune incidence sur les relations du groupe avec ses partenaires opérationnels (en particulier ses fournisseurs) et les salariés".

Cette annonce était attendue depuis que Casino a demandé mardi la suspension de la cotation de ses actions "dans l’attente de la publication d’un communiqué de presse et jusqu’à nouvel avis", alors que les agences de notation ont dégradé la notation de sa dette ces dernières semaines en en anticipant une restructuration.

Casino, qui emploie plus de 50 000 personnes en France et 200 000 dans le monde sous de nombreuses enseignes, lutte depuis des années pour se désendetter, jusque-là sans succès.

Le groupe, puissant en Ile-de-France, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Rhône-Alpes, suscite néanmoins des convoitises, de la part du milliardaire Daniel Kretinsky ainsi que du groupe de distribution Teract, dont l’actionnaire majoritaire est le géant de l’agroalimentaire InVivo. Fin avril, la troisième chaîne de supermarchés en France, Intermarché, s’est jointe aux discussions censées aboutir d’ici à la fin mai.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Ligne des horlogers : des travaux de modernisation engagés jusqu’au mois d’octobre 2024

Depuis le 4 mars 2024, d’importants travaux sont engagés sur la ligne historique des horlogers. Cette dernière, qui s’étend sur 75 km, fête ses 140 ans. Au total, deux enveloppes de 50 millions d’euros ont été allouées pour le projet de modernisation. La fin des travaux est prévue le 31 octobre prochain…

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.56
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
5.83 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
85 %