Alerte Témoin

Sécurité à Besançon : "Il est urgent d’agir avant que la situation ne nous échappe"

Publié le 22/07/2020 - 14:47
Mis à jour le 22/07/2020 - 11:36

Dans un communiqué de mercredi 22 juillet 2020, des élus du groupe LREM Modem Mouvement Ecologiste Indépendant (MEI) s’inquiètent de la forte dégradation de la sécurité à Besançon et déclinent une série de propositions qu'ils soumettent à la maire, Anne Vignot.

Karima Rochdi, Eric Alauzet, Laurent Croizier et Nathalie Bouvet ©Alexane Alfaro
Karima Rochdi, Eric Alauzet, Laurent Croizier et Nathalie Bouvet ©Alexane Alfaro

Communiqué :

"Respect des lois et de la règle : « C’est le rôle du Maire de garantir l’ordre républicain et la sécurité dans tous les quartiers. Il est urgent d’agir avant que la situation ne nous échappe »

Les faits de petites ou de grandes délinquances, les incivilités se multiplient. Dans tous les quartiers, le rapport à la loi et à la règle se détériore.

Dégradations, violences volontaires, casses à la voiture bélier, agressions, tentatives d’incendie, dégradations de mobiliers urbains, rodéos, dépôts sauvages d’ordures, affichages sauvages, prises à partie des représentant de l’ordre, pompiers, occupation illégale des Vaîtes...

Ces faits sont inacceptables. Ils appellent une position politique ferme, sans complaisance ni ambiguïté.

C’est le rôle du Maire de garantir l’ordre républicain et la sécurité dans tous les quartiers. Il est urgent d’agir avant que la situation ne nous échappe. Plaçons le respect des lois et de la règle comme priorité municipale.

Au-delà des mots, ce sont des actes que nous attendons. Nous demandons à Mme Vignot d’engager toutes les mesures afin de faire respecter les arrêtés municipaux et assurer la sécurité des Bisontines et des Bisontins.

Nous lui apportons nos propositions qui peuvent être mises en place rapidement :

  • Le développement des contrats de parentalité et l’amplification des travaux d’intérêt général pour les petits délinquants mineurs
  • Le renforcement de la vidéoprotection dans les zones sensibles et la coopération entre police municipale et police nationale
  • L’application du principe du « pollueur payeur » envers ceux qui dégradent avec dépôt de plainte systématique
  • L’augmentation du montant des amendes pour dégradations, dépôts sauvages de déchets, tags ou affichages sauvages.
  • L’évacuation immédiate des Vaîtes avant que ne s’installe une ZAD et l’organisation d’une convention citoyenne pour sortir ce dossier de l’enlisement par le consensus.
  • L’augmentation des effectifs de la police municipale avec des horaires mieux adaptés la nuit et le week-end, une présence accentuée dans le tramway et les bus ainsi que des missions claires.

Il devient urgent d’appliquer une politique de fond axée sur trois orientations : éducation, prévention et tolérance zéro.

Éric Alauzet, Karima Rochdi, Laurent Croizier, Nathalie Bouvet"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.59
    ciel dégagé
    le 07/08 à 3h00
    Vent
    1.32 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    91 %

    Sondage