Alerte Témoin

Cathédrale Saint-Jean : le point sur les travaux...

Publié le 13/12/2019 - 16:28
Mis à jour le 13/12/2019 - 17:09

Diaporama •

La croix de la cathédrale Saint Jean a été réinstallé le 6 novembre dernier à Besançon. Ce 13 décembre 2019, où en sont les travaux ?

Située au 10 rue de la Convention à Besançon, la cathédrale édifiée en 1148 a repris de l'éclat suite à la mise en place d'une croix dorée à son sommet. Cette dernière avait été retirée pour cause de travaux le 7 novembre 2018.

Après une importante restauration, la croix qui était couleur métal a été dorée : "C'est la DRAC (direction régionale des affaires culturelles) qui supervise l'opération. Après avoir menée des recherches historiques, il a été décidé de la dorer pour revenir à sa couleur originelle", explique la Cathédrale Saint Jean.

Où en est-on du côté des travaux ?

Récapitulatifs et étapes à venir :

  • La toiture est terminée
  • La restauration des pierres du clocher est en cours : "100 m3 ont été posés en un an de travaux", explique Frédéric Francis, chef de chantier de la société Piantanida.
  • La boule faisant la jonction avec le toit sera également dorée
  • Le haut de l'échafaudage sera ensuite démonté (progressivement dans les mois à venir)
  • Les échafaudages seront totalement retirés en mai 2020.

Au total, les travaux du clocher représentent un montant de 2.885.000 € (TTC) financé par l'État.

À propos de la Cathédrale…

La Cathédrale Saint Jean a fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1875. C’est une église, basilique et cathédrale carolingienne franc-comtoise, avec des parties romanes, gothiques et baroques, construite à l'origine dès le IIIe siècle puis reconstruite plusieurs fois et notamment au IXe siècle et XIIe siècle.

L'édifice est l'un des rares à comprendre deux chœurs opposés et recèle également une trentaine de tableaux classés aux monuments historiques, une horloge astronomique considérée comme un chef-d'œuvre du genre ou encore « la rose de Saint-Jean », un autel circulaire datant du XIe siècle et entièrement réalisé dans du marbre blanc. Le pape Eugène III le consacra le 5 mai 1148.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Cette année, le Ramadan sera « source de paix et de spiritualité » tout en « participant à l’effort national » contre le coronavirus

Si dans plusieurs pays musulmans la question de maintenir ou non le Ramadan au mois d'avril cette année se pose en raison de la pandémie du covid-19, en France, il n'y aura aucun changement : le Ramadan commence ce vendredi 24 avril jusqu'au 24 mai 2020, nous confirme Khalid Jarmouni, président du Centre culturel islamique de Franche-Comté.

Les lieux de culte ne rouvriront pas avant juin selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d’observation jusqu’à “mi-juin”, ont rapporté des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence ce mardi 21 avril avec le président.

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  

Voile refusée dans une maison de retraite : la paroisse a trouvé un appartement à la religieuse

Le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte de Vesoul, tient à s'exprimer dans un communiqué après l'ampleur prise dans les médias après son édito sur la laïcité dans un bulletin paroissial. Le prêtre s'interrogeait que la notion de laïcité après avoir eu connaissance de l'histoire d'une religieuse venue prendre sa retraite à Vesoul et qui souhaite continuer à porter le voile et l'habit.

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.34
ciel dégagé
le 28/05 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
45 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune