Château du Clos de Vougeot : une 4e édition internationale pour le championnat du monde de l’œuf en meurette

Publié le 27/09/2022 - 10:58
Mis à jour le 27/09/2022 - 11:20

Les 8 et 9 octobre prochains, le célèbre château du Clos de Vougeot, à quelques kilomètres de Dijon, accueillera la 4e édition du championnat du monde de l’œuf en meurette. Des chefs locaux et internationaux seront présents. L'événement sera accessible au public.

 © Château du Clos de Vougeot
© Château du Clos de Vougeot

Comme chaque année depuis 2019, le Château du Clos de Vougeot célébrera la recette de l’œuf en meurette, plat typique de la Bourgogne, à l’occasion des journées mondiales de l’œuf, qui se tiendront les 8 et 9 octobre prochains.

À cette occasion, outre le championnat du monde de l’œuf en meurette qui verra, pour cette 4e édition, s’affronter des chefs venus du monde entier (de la Bourgogne à Singapour), le week-end sera rythmé par une série de défis et d’événements mettant à l’honneur ce symbole de la région, plébiscité par des milliers de chefs et d’amateurs à travers le monde.

Une nouveauté cette année : un concours dédié aux apprentis, qui se déroulera le dimanche 9 octobre. L’objectif est de "mettre en avant les jeunes talents et leur amour de la cuisine".

13 chefs français et internationaux

Cette 4e édition marquera un tournant, puisque quatre chefs étrangers seront présents au Château du Clos de Vougeot sur les douze chefs retenus pour s’affronter le dimanche 9 octobre :

  • Pascal Aussignac, restaurant le Club Gascon à Londres
  • Rainier Ng, restaurant Gaston à Singapour
  • Eric Starkman, restaurant le Gratin à New York
  • Richard Van Oostbrugge, restaurant DeJuvelier à Amsterdam

Concourront, côté chefs français :

  • Philippe Augé, Hostellerie de Levernois à Levernois (21)
  • Joy-Astrid Blanchard, restaurant Chez Camille à Arnay-le-Duc (21)
  • Thomas Collomb, restaurant la Table d’Hôte de la Rôtisserie du Chambertin à Gevrey-Chambertin (21)
  • Jean-Bruno Gosse, restaurant Loiseau des Ducs à Dijon (21)
  • Iza Guyot, restaurant le Comptoir de Pagny à Pagny-le-Château (21)
  • Sébastien Henry, restaurant le Biz’tro à Beaune (21)
  • Sandra Huguenin, restaurant l’Impala des Vignes à Chevagny-les-Chevrières (71)
  • Maxime Lamoureux, restaurant Chez Monsieur (Royal Madeleine) à Paris (75)
  • Thibaud Morgenstern, restaurant Nosch à Lyon (69)

Un jury aux petits oignons

Le jury des trois séquences clés de ces journées mondiales est quant à lui particulièrement savoureux et exigeant.

Pour le championnat du monde :

  • Davy Tissot (président), meilleur ouvrier de France, Bocuse d’or 2019, 1* Michelin Saisons, Institut Paul Bocuse à Lyon
  • Grégory Cuilleron, champion du monde de l’œuf en meurette 2021 et chef du restaurant le Cinq Mains à Lyon
  • Alexandra Bouvret, chef des cuisines du Château du Clos de Vougeot
  • Stéphane Layani, président du marché d’intérêt national de Rungis
  • Déborah Dupont, de la Librairie Gourmande
  • Frédéric Vardon, chef du restaurant le 39V à Paris
  • Bruno Blancho, chef du cuisine du Groupe Seb
  • Bertrand de Villaine, vigneron à Vosne-Romanée
  • Michel Grobon, ancien chef des cuisines de la Maison Blanche
  • Rémi Dechambre, journaliste gastronomique Le Parisien-Aujourd’hui en France
  • Jean Julien, illustrateur et auteur de l’affiche de l’édition

Pour le concours amateurs :

  • Grégory Cuilleron (président), champion du monde de l’œuf en meurette 2021 et chef du restaurant le Cinq Mains à Lyon
  • Fabien Poulaillon, directeur général des eaux Velleminfroy
  • Michel Grobon, ancien chef de la Maison Blanche
  • Blanche Loiseau, cuisinier dans les brigades du chef Patrick Bertron, Groupe Bernard Loiseau
  • Dominique Bruillot, directeur de la rédaction de Dijon Beaune-Mag et Bourgogne Magazine
  • Arnaud Orsel, intendant général de la confrérie des Chevaliers du Tastevin

Pour le concours apprenti :

  • Eric Pras (président), MOF et chef du restaurant Lameloise à Chagny
  • Stéphane Layani, président du marché d’intérêt national de Rungis
  • Francis Durnenin, président du Club Prosper Montagné
  • Sébastien Mignot, meunier, Minoterie Brivot et successeurs

L’ensemble des manifestations est bien entendu ouvert au public, qui est dès à présent invité à réserver ses places en ligne. Il est également possible de se procurer des places pour le dîner de clôture de ces journées le dimanche 9 octobre, baptisé "Soirée Gastrœnomique".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.03
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
0.81 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %