CHRU de Besançon : un peu de couleur pour les enfants hospitalisés

Publié le 18/06/2013 - 10:56
Mis à jour le 18/06/2013 - 12:41

Un lion, un éléphant et des girafes pour une ambiance savane, un panda et des bambous pour se croire transporté en Chine, un petit crabe qui rêve d’une glace pour un plongeon au bord de la mer… Les murs des 22 chambres du service de réanimation néonatale et pédiatrique du CHRU de Besançon se sont habillées de motifs amusants et de couleurs vives pour apporter gaité et chaleur aux enfants hospitalisés et à leur famille.

22 chambres décorées

PUBLICITÉ

Initiée par l’association Réa…gir (dont l’objectif est d’améliorer les conditions d’accueil et de séjour des enfants hospitalisés) et financée par l’association Kiwanis de Besançon qui a recueilli les 10.000 euros du budget, la décoration des 22 chambres du service de réanimation néonatale et pédiatrique du CHRU de Besançon a été pensée de longue date. C’est en effet en janvier 2012 que, dans la perspective de l’emménagement de ce service dans de nouveaux locaux sur le site de Minjoz, un groupe d’anciens étudiants de l’Ecole des Beaux-Arts de Besançon – Antonin Buchwalter, Julie Chu et Emy Bauer – a imaginé et conçu le projet.

A chaque chambre un thème et une couleur dominante : orange pour la montagne, bleu pour la mer, vert pour la savane… Le but affiché est bien évidemment d’apporter un peu de chaleur et de la gaité aux enfants qui sont malheureusement contraints à une hospitalisation dans ce service, ainsi qu’à leurs parents.

Les chambres ont été très officiellement inaugurées le lundi 17 juin après-midi en présence des associations Réa…gir, Cado (Collectif des associations du don d’organes), Club Flora (club service féminin), très investies dans la cause hospitalière, de la Fédération du bâtiment du Doubs, du Crédit Agricole, du Kiwanis, des artistes et des personnels du service de réanimation néonatale et pédiatrique du CHRU.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.57
ciel dégagé
le 20/09 à 15h00
Vent
6.13 m/s
Pression
1020.21 hPa
Humidité
44 %

Sondage