CHU de Besançon : des mallettes d'informations pour accompagner les familles d'enfants atteints d'un cancer

Publié le 06/02/2020 - 16:55
Mis à jour le 21/02/2020 - 16:35

Hôpital de Besançon •

La fondation Enfants Cancer Santé et le service hématologie-oncologie pédiatrique du CHU de Besançon ont présenté début février 2020 des mallettes d'informations destinées aux parents dont l'enfant est atteint d'un cancer.

Grâce à un collectif national d'organismes et d'associations dont l'Association Sparadrap, des mallettes d'informations sont remises gracieusement à des familles accueillies dans les services de cancérologie pédiatrique. L'objectif de ces mallettes est d'aider les enfants atteints d'un cancer ou d'une leucémie ainsi que leurs parents à mieux comprendre la maladie, les examens et les traitements. Elles ont été créées sur plusieurs années à partir des besoins, des commentaires, des témoignages, de parents ayant eu un enfant atteint d'un cancer. Pour les jeunes patients du CHU de Besançon, ce projet est porté par la Fédération Enfants Cancers Santé qui œuvre depuis plusieurs années aux côtés de l'association Sparadrap.

"Le support écrit est indispensable, même s'il ne remplace pas l'information orale"

Lors du premier contact avec les parents d'un enfant atteint d'un cancer, "ils vivent un vrai cauchemar et sont sidérés quand on leur apprend le diagnostic et ils ne se rappellent pas du quart des informations que nous leur donnons. C'est pourquoi le support écrit est indispensable, même s'il ne remplace pas l'information orale qui reste l'élément essentiel", nous explique Dr Véronique Laithier, pédiatre au CHU de Besançon.

Ces mallettes viennent d'arriver au service hématologie-oncologie pédiatrique du CHU de Besançon. "Nous ne savons pas encore à quel moment les distribuer aux familles, ça se fera à l'usage", précise Dr Laithier.

Des informations pour les parents et des supports de communication pour les enfants

Ces mallettes, personnalisées par le personnel hospitalier en fonction du cancer de l'enfant, sont composées d'informations sur la maladie, les examens ainsi que les traitements. Pour les enfants, des livrets sont à leur disposition pour comprendre leur maladie, connaître les loisirs non autorisés et favorisés, les animaux à éviter... mais aussi, notamment grâce à des dessins, ils peuvent exprimer leur humeur, leurs douleurs, etc. "Cela permet d'engager la conversation ou s'ils n'ont pas envie de parler, les jeunes patients peuvent utiliser ces supports", précise Dr Laithier, "avant, c'est nous qui prenions le crayon et qui faisions des dessins".

Infos +

  • Enfants Cancers Santé a financé 100 mallettes à destination su service hématologie-oncologie pédiatrique du CHU de Besançon pour un montant global de 5 000 euros.
  • En France, 1% des cancers sont pédiatriques. Le taux de guérison de ces cancers s'élève à plus 80%.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Ce n’est pas parce qu’on en parle plus que la grippe a disparu : la CPAM du Doubs vous invite à vous faire vacciner

PUBLI-INFO • La vaccination contre la grippe saisonnière se déroule jusqu'au 31 janvier 2022 dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire de la Covid-19. La vaccination contre la grippe est possible en ville depuis le 22 octobre, en Ehpad et établissements de santé depuis le 18 octobre afin de saisir toutes les opportunités de vaccination et d’optimiser les deux campagnes de vaccination, grippe et rappel Covid-19, et dans l’objectif d’un haut niveau de protection des plus fragiles.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.14
légère pluie
le 02/12 à 6h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
99 %

Sondage