Trois ans de prison ferme contre le gérant d’un sex-shop à Montbéliard

Publié le 27/11/2014 - 18:11
Mis à jour le 27/11/2014 - 18:10

Un gérant de sex-shop a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Montbéliard (Doubs) à 5 ans de prison, dont 3 ans ferme, pour avoir installé une maison close à l'étage de son commerce où il prostituait sept femmes âgées de 17 à 47 ans.

Le jugement est tombé

PUBLICITÉ

Âgé de 61 ans, le gérant était jugé pour proxénétisme. Interpellé lundi, il a indiqué qu’il ignorait que ces femmes vendaient des prestations sexuelles, puis il a finalement reconnu les faits.

Le gérant « a mis en place un système de prostitution. Il recrute, il dirige, il organise la prostitution et récupère l’argent du labeur de ces filles », a accusé le procureur, Lionel Pascal, avant de requérir cinq ans de prison avec mandat de dépôt. Sept femmes âgées 17 à 47 ans, la plupart sans emploi et endettées, certaines avec des enfants à charge, étaient prostituées en 2014 dans ce sex-shop, ouvert depuis 2000 à Montbéliard.

50% de l’argent versé, retenu par le gérant

C’est l’administration fiscale qui a alerté les enquêteurs. Les femmes exécutaient des prestations sexuelles pouvant s’élever jusqu’à 160 euros. Elles gagnaient environ 800 euros mensuels, en moyenne, pour ces relations sexuelles tarifées.

Les clients, eux, seraient essentiellement originaire du nord Franche-Comté. Ils versaient l’argent au gérant qui retenait 50% de la somme. Selon l’enquête, il percevait ainsi une moyenne de 3.500 euros par mois.

Le gérant gagnait par ailleurs environ 1.500 euros mensuel déclarés pour son commerce, ainsi que 2.500 euros de rente. Il est également jugé pour exercice illégal de la pharmacie car il vendait du Viagra ou des produits assimilés à ses clients.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Une délégation de magistrats et de policiers français est attendue au Chili lundi 15 avril 2019 afin de participer en milieu de semaine à l'audition du suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise à Besançon en décembre 2016, a-t-on appris dimanche  de source proche du dossier.

Quartier des Vaîtes : l’Association des Jardins des Vaîtes dépose un recours devant le tribunal administratif

Vendredi 12 avril 2019 à midi, l'Association des Jardins des Vaîtes, représentée par l'avocate Coline Maillard-Salin, avec le soutien et conjointement avec FNE 25-90, a déposé un recours au Tribunal Administratif contre l'arrêté préfectoral du 18 mars 2019 portant dérogation à l'interdiction de détruire, altérer, dégrader des sites de reproduction ou des aires de repos de spécimens d'espèces animales protégées et de capturer ou enlever des spécimens animales protégées dans le cadre du projet urbain du quartier durable des Vaîtes à Besançon.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.97
couvert
le 21/04 à 21h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1013.475 hPa
Humidité
80 %

Sondage