Citroën présente un concept de véhicule autonome et polyvalent

Publié le 01/10/2021 - 11:01
Mis à jour le 01/10/2021 - 07:11

Citroën a présenté cette semaine un concept de véhicule électrique autonome, partagé et polyvalent, capable de transporter des passagers mais aussi des colis en milieu urbain.

 © Capture
© Capture

Présenté à Paris, le prototype du Citroën Skate vient glisser ses quatre grosses roues sous des modules, conçus par des partenaires, pour les emmener sur des voies dédiées à travers les villes, à 25 kilomètres/heure. Le géant de l’affichage JCDecaux a proposé une sorte de VTC qui peut accueillir jusqu’à cinq personnes, et les hôtels Pullman une salle de sport roulante.

Livraison de repas, de colis, transport en aéroport, salle de télétravail ambulante: les designers de la marque aux chevrons ont imaginé une soixantaine d’autres applications pour ce Skate d’une quarantaine de centimètres de haut.  Des roues sphériques, proposées par Goodyear à l’état de prototype également, doivent lui permettre à terme de rouler en diagonale et de limiter les besoins d’entretien.

Si le véhicule ne risque pas de rouler dans les rues avant quelques années, l’idée est de lancer la discussion et répondre aux tendances de la société, selon les partenaires.

"Tout l’enjeu pour nous est de trouver le bon équilibre entre la technologie et l’infrastructure, à un coût raisonnable", a souligné Christine Hansen, directrice de la stratégie de Citroën. L’autonomie coûtera très cher sur un véhicule individuel: l’usage partagé la rend envisageable dans un avenir proche.

"On réinvente aussi ce que vous allez faire pendant le temps du transport", a souligné Pierre Leclerq, directeur du design chez Citroën, avec une grande liberté en termes d’aménagement intérieur.

"La mobilité doit rester un plaisir et non un déplacement pare-chocs contre pare-chocs.  On pourrait imaginer une flotte de +skates+ opérés par Stellantis, avec des modules gérés par des partenaires", a avancé Mme Hansen. De nombreux constructeurs développent ces solutions de mobilité autonome et partagée, face à une disparition éventuelle des voitures individuelles dans les zones les plus denses.

Au Japon, Nissan teste depuis 2018 un service de robot-taxi baptisé Easy Ride. Toyota teste aussi ses navettes autonomes et polyvalentes e-Palette, avec un sérieux couac cet été lors des JO de Tokyo: une navette est entrée en collision avec un judoka malvoyant, le blessant légèrement.

Aux Etats-Unis, une filiale de General Motors, Cruise, a annoncé en juin que sa navette Origin entrait en préproduction. Waymo, le projet de véhicules autonomes développé par Alphabet, la maison-mère de Google, propose un service de robotaxis sans chauffeur à Phoenix (Arizona), pour un nombre limité de clients, et à San Francisco pour ses employés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.88
ciel dégagé
le 25/10 à 3h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
85 %

Sondage