Compromis entre PS et LFI sur les circonscriptions, "accord en bonne voie"

Publié le 04/05/2022 - 10:09
Mis à jour le 04/05/2022 - 10:09

La France Insoumise et le Parti Socialiste ont trouvé un « accord de principe » sur les circonscriptions, les socialistes en obtenant 70, et un « accord global est en bonne voie » pour les législatives, a annoncé mercredi la direction du PS à l’AFP.

"Les discussions sur le fond doivent se poursuivre ce matin", a précisé cette source. La "désobéissance" sélective à l'Europe en fait partie.

"Le Conseil national du PS va être saisi dans les plus brefs délais d'un accord politique global et c'est lui qui décidera s'il en valide le contenu", a ajouté la direction du PS.

Insoumis et socialistes négocient depuis mercredi dernier. Les premiers avaient adressé un ultimatum mardi soir aux seconds, mais les discussions se sont poursuivies dans la nuit sur l'épineux dossier des circonscriptions, dans la perspective des scrutins du 12 et 19 juin.

Le PS tenait à conserver le maximum de sa vingtaine de députés sortants. Mais LFI, en position de force après les 22 % de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, considérait ses interlocuteurs "trop gourmands" eu égard à leur score de 1,7 % à la présidentielle.

L'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé mardi qu'il quitterait le PS en cas d'accord avec LFI, estimant que ses dirigeants ont "perdu leur boussole" d'un "socialisme républicain".

LFI a déjà conclu un accord législatif avec EELV, dimanche soir, et le PCF mardi, créant la "Nouvelle union populaire écologique et sociale".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.65
couvert
le 03/02 à 3h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
87 %