Une lycéenne de Besançon sélectionnée pour la finale nationale du Concours de plaidoiries

Publié le 22/02/2021 - 17:30
Mis à jour le 25/02/2021 - 14:33

Eva Rota Graziosi du lycée St Jean de Besançon a remporté le premier prix de la sélection régionale Bourgogne Franche-Comté du concours de plaidoiries du mémorial de Caen. Elle participera à la finale le 15 mars 2021 avec 13 autres finalistes.

 © Mémorial de Caen
© Mémorial de Caen

En raison de la crise sanitaire, les finales régionales n’ont pu se tenir, mais  le Mémorial a décidé de maintenir le concours. Les candidats ont été départagés grâce aux vidéos de huit minutes qui ont été envoyées au jury.

Éva Rota Graziosi a été sélectionnée avec sa plaidoirie "Parler pour ceux qui n’osent pas le faire" qui aborde le thème des abus sexuels sur mineurs.

Les prix en Bourgogne Franche-Comté

  • 1er prix : Eva Rota Graziosi
    • "Parler pour ceux qui n’osent pas le faire" - Lycée Saint-Jean, Besançon
  • 2e prix : Vénice Dubois
    • "Huma Younus"  - Lycée Raoul Follereau, Belfort
  • 3e prix : Éva Geny
    • "Une des tortures infligées aux femmes : l’excision !" Lycée de la Côtière, La Boisse

Le vendredi 19 mars 2021, Eva Rota Graziosi rejoindra les 13 autres équipes finalistes des jurys régionaux au Mémorial de Caen. Tous participeront à la finale nationale du 24e concours de plaidoiries des lycéens qui se déroulera en présence des candidats, des membres du jury, mais sans public.

Nouveau : un prix lycéen

Par ailleurs, une dizaine de classes réparties dans toute la France se sont inscrites pour participer au jury lycéen. Chaque classe visionnera l’intégralité de la finale, retransmise en direct sur le site internet et la page Facebook du Mémorial de Caen, et communiquera son résultat au Mémorial pour l’attribution en direct du prix lycéen.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Jeunesse

Stations de ski, étudiants : le statu-quo

Ni restrictions supplémentaires, ni allégements: la France choisit le statu-quo des mesures déjà en place pour freiner l'épidémie de Covid-19, au grand dam des stations de ski, qui ne rouvriront pas le 1er février, ou des étudiants, qui protestent contre leurs conditions de vie.

Apprenti guinéen menacé d’expulsion : la position d’Élisabeth Borne

Dimanche 3 janvier 2021, Stéphane Ravacley, boulanger à Besançon a entamé une grève de la faim pour garder son apprenti guinéen, jeune majeur visé par une obligation de quitter le territoire français (OQTF) et menacé d'expulsion. En visite dans le Doubs, la ministre du Travail n'a pas souhaité s'exprimer sur l'affaire judiciaire en cours, mais a précisé la politique du gouvernement auprès des mineurs non accompagnés.

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Le Crij Bourgogne-Franche-Comté est fermé au public, mais reste joignable pour les jeunes

Par mesure de prévention contre la propagation du Covid-19 et conformément aux recommandations nationales, les établissements du Crij de Besançon et de Dijon sont fermés au public depuis le vendredi 31 octobre et jusqu’à la levée du confinement. Toutefois, une permanence téléphonique reste ouverte pour répondre aux questions des jeunes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.26
peu nuageux
le 04/03 à 6h00
Vent
1.99 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
90 %

Sondage