Confinement : Darmanin demande aux préfets un "renforcement" des contrôles

Publié le 10/11/2020 - 18:24
Mis à jour le 10/11/2020 - 18:24

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a adressé une note aux préfets pour leur demander un "renforcement" des contrôles du confinement, a-t-on appris mardi, confirmant une information d'Europe 1. Ce télégramme, envoyé lundi à l'ensemble des préfets et consulté par l'AFP, a pour objet le "renforcement des actions de contrôles du confinement".

Opération de contrôles de la gendarmerie (7/11/20) © gendarmerie du Doubs ©
Opération de contrôles de la gendarmerie (7/11/20) © gendarmerie du Doubs ©

Après une "première phase de forte volonté d'explication et de nécessaire pédagogie (...) il faut désormais que chaque Français prenne conscience de la nécessité de respecter strictement les règles de confinement", écrit le ministre dans le courrier.

M. Darmanin demande aux préfets "une particulière fermeté pour faire respecter, sur le terrain, les dispositions qui concernent en priorité les rassemblements privés, les rassemblements de voie publique et la fermeture des établissements recevant du public", ainsi que "les déplacements individuels n'entrant pas dans le champ des exceptions autorisées".

Depuis l'entrée en vigueur du nouveau confinement le 29 octobre à minuit, il y a eu "65.000 verbalisations dont 20.000 dans les huit départements d'Ile-de-France", a précisé l'entourage du ministre à l'AFP.

"Toute personne ne disposant pas de motif légitime de se déplacer devra être verbalisée", insiste le ministre, qui demande à mettre en place des dispositifs de contrôles "visibles".

Ces dispositifs devront reposer sur des "points de contrôle fixes, des patrouilles dynamiques" et sur le "contrôles des points de passage et des grands axes de déplacement dont les gares et les aéroports", ajoute-t-il. Dans les agglomérations, il appelle à accorder une "attention spécifique" aux contrôles dans "les parcs et jardins".

Le Premier ministre Jean Castex doit s'exprimer jeudi à 18H00 pour faire un point sur l'évolution de la situation épidémique et le confinement, après un nouveau conseil de défense dédié au Covid.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Comment va votre moral en ce moment ?

Cette semaine commence par le Blue Monday (ou Lundi Bleu), c'est-à-dire qu'il s'agit du jour le plus déprimant de l'année. Après une année 2020 difficile sur tous les plans à cause de la Covid-19 et un début 2021 qui n'est rêver personne, nous avons voulu vous demander comment se porte votre moral en ce moment… C'est notre sondage de la semaine.

Blue Monday : comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Aujourd'hui est appelé le "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

L’armée de l’Air et de l’Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers !

PUBLI-INFO • Vous avez un diplôme allant du brevet des collèges à bac +5, moins de 30 ans et vous avez effectué votre Journée de Défense et Citoyenneté, vous voulez être formé et travailler dans un contexte technologique passionnant ? L'armée de l'Air et de l'Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.12
couvert
le 18/01 à 18h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage