Confinement et absence de quêtes : une perte de plusieurs milliers d'euros pour le Diocèse de Besançon

Publié le 22/12/2020 - 17:04
Mis à jour le 23/12/2020 - 09:38

Fermées lors du premier confinement et une grande partie du second, les églises ont subi de lourdes pertes financières suite à l'absence de quêtes. En France, on estime à plus de 60 millions d'euros de préjudice cette année. Le Diocèse de Besançon, malgré plusieurs généreux donateurs, a lui aussi été impacté à hauteur de plusieurs milliers d'euros, explique Monseigneur Jean-Luc Bouilleret ce mardi 22 décembre.

À quelques jours des célébrations de Noël, nous sommes allés à la rencontre de l'archevêque du Diocèse de Besançon. Il nous fait part du bilan qu'il tire de cette période tourmentée par l'absence de messes, de cérémonies d'obsèques, de mariages ou encore de baptêmes.

À cela, s'ajoute l'incompréhension de Monseigneur Bouilleret sur les premières restrictions en novembre dernier limitant le nombre de fidèles à 30 personnes par église. Une jauge vite revue par le gouvernement...

"L'absence de messe a été très difficile pour les fidèles. C'est aussi un moment où l'on se retrouve. On est Chrétien avec les autres", explique Monseigneur Bouilleret qui note une baisse de la fréquentation des églises des personnes plus âgées suite à la Covid-19.

Le Diocèse de Besançon réfléchit à d'autres solutions plus adaptées aux jeunes générations avec la mise en place de don par carte de crédit, internet et même smartphone...

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur le diocèse de Besançon ?

À quoi sert l'argent des quêtes ?

Qu'avez-vous pensé de la jauge des 30 personnes ?

Comment procédez-vous pour le don de l'hostie ?

Et concernant la messe de Noël ?

À propos du Diocèse de Besançon

Le Diocèse de Besançon est composé de 63 paroisses et 13 doyennés (regroupement de paroisses), le Diocèse de Besançon comprend 610 000 habitants (70% de baptisés). Il compte 160 prêtes (et seulement 50 - 60 prêtres en activité pastorale).

© Hélène Loget ©

Infos +

  • Une messe sera célébrée le 24 décembre 2020 à 22h30 à la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne (A l'intersection de la rue de la Convention et de la rue du Chapitre, au pied de la Citadelle). 250 à 300 places seront mises à disposition dans la cathédrale (au lieu de 800-900 habituellement). Une veillée musicale est organisée à partir de 22h00. Messe le 25 décembre à 10h30.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Une mosquée et deux centres turcs tagués avec des croix de Lorraine dans le Haut-Doubs

Dans le Haut-Doubs, une mosquée de Pontarlier et deux association turques située ont été taguées avec des croix de Lorraine, symbole traditionnellement attribué au gaullisme et à la Résistance, a-t-on appris dimanche auprès du parquet et de responsables musulmans qui ont dénoncé une "provocation".

La France se souvient de Samuel Paty

Un an après • De nombreuses écoles, ses collègues enseignants et Emmanuel Macron lui rendront hommage. Un an après l'innommable, la France s'apprête à honorer la mémoire de Samuel Paty, dont l'assassinat a causé une vague d'émotion profonde dans tout le pays.    

Pédocriminalité dans l’Église : une quarantaine de victimes dans le diocèse de Besançon

Selon Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, archevêque de Besançon qui s'est exprimé sur France Bleu Besançon ce mercredi 6 octobre, une quarantaine de victimes ont été recensées dans le diocèse de Besançon puis indiqué dans le rapport Sauvé de la Commission indépendante sur la pédocriminalité dans l'Église catholique publié ce mardi. Au total, 330.000 victimes et 3.000 pédocriminels ont été recensés en France en 70 ans.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.24
légère pluie
le 01/12 à 12h00
Vent
8.45 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
100 %

Sondage