Confinement et absence de quêtes : une perte de plusieurs milliers d'euros pour le Diocèse de Besançon

Publié le 22/12/2020 - 17:04
Mis à jour le 23/12/2020 - 09:38

Fermées lors du premier confinement et une grande partie du second, les églises ont subi de lourdes pertes financières suite à l'absence de quêtes. En France, on estime à plus de 60 millions d'euros de préjudice cette année. Le Diocèse de Besançon, malgré plusieurs généreux donateurs, a lui aussi été impacté à hauteur de plusieurs milliers d'euros, explique Monseigneur Jean-Luc Bouilleret ce mardi 22 décembre.

À quelques jours des célébrations de Noël, nous sommes allés à la rencontre de l'archevêque du Diocèse de Besançon. Il nous fait part du bilan qu'il tire de cette période tourmentée par l'absence de messes, de cérémonies d'obsèques, de mariages ou encore de baptêmes.

À cela, s'ajoute l'incompréhension de Monseigneur Bouilleret sur les premières restrictions en novembre dernier limitant le nombre de fidèles à 30 personnes par église. Une jauge vite revue par le gouvernement...

"L'absence de messe a été très difficile pour les fidèles. C'est aussi un moment où l'on se retrouve. On est Chrétien avec les autres", explique Monseigneur Bouilleret qui note une baisse de la fréquentation des églises des personnes plus âgées suite à la Covid-19.

Le Diocèse de Besançon réfléchit à d'autres solutions plus adaptées aux jeunes générations avec la mise en place de don par carte de crédit, internet et même smartphone...

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur le diocèse de Besançon ?

À quoi sert l'argent des quêtes ?

Qu'avez-vous pensé de la jauge des 30 personnes ?

Comment procédez-vous pour le don de l'hostie ?

Et concernant la messe de Noël ?

À propos du Diocèse de Besançon

Le Diocèse de Besançon est composé de 63 paroisses et 13 doyennés (regroupement de paroisses), le Diocèse de Besançon comprend 610 000 habitants (70% de baptisés). Il compte 160 prêtes (et seulement 50 - 60 prêtres en activité pastorale).

© Hélène Loget ©

Infos +

  • Une messe sera célébrée le 24 décembre 2020 à 22h30 à la cathédrale Saint-Jean-Saint-Etienne (A l'intersection de la rue de la Convention et de la rue du Chapitre, au pied de la Citadelle). 250 à 300 places seront mises à disposition dans la cathédrale (au lieu de 800-900 habituellement). Une veillée musicale est organisée à partir de 22h00. Messe le 25 décembre à 10h30.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Confinement et absence de quêtes : une perte de plusieurs milliers d’euros pour le Diocèse de Besançon

Fermées lors du premier confinement et une grande partie du second, les églises ont subi de lourdes pertes financières suite à l'absence de quêtes. En France, on estime à plus de 60 millions d'euros de préjudice cette année. Le Diocèse de Besançon, malgré plusieurs généreux donateurs, a lui aussi été impacté à hauteur de plusieurs milliers d'euros, explique Monseigneur Jean-Luc Bouilleret ce mardi 22 décembre.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.33
couvert
le 27/07 à 12h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
6 %

Sondage