Confinement : pas d'ouverture de commerces mais des restrictions dans les grandes surfaces

Publié le 01/11/2020 - 20:00
Mis à jour le 08/11/2020 - 09:59

Jean Castex a annoncé la fermeture des rayons "non-essentiels" dans les grandes surfaces. Le premier ministre s'était auparavant entretenu en visioconférence avec les fédérations professionnelles ainsi que les associations de commerçants de proximité.

J Castex
© Twitter J. Castex ©

"Je comprends la lassitude de nos concitoyens (...) Il s'agit de lutter contre une épidémie qui a pris des proportions dramatiques (...) Ce reconfinement est absolument indispensable à respecter pour enrayer cette vague épidémique (...) Non, nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées. C'est beaucoup trop tôt. Il n'y aura pas de réouverture pour l'instant.

Nous allons soutenir les commerces (20 milliards de crédits supplémentaires) pour venir au secours des secteurs que l'on ferme). Le rendez-vous est pris dans quinze jours pour voir comment ils pourront sortir du confinement.

J'ai décidé d'ajouter une disposition dans le décret. Il entrera en vigueur mardi matin. La vente des produits qui sont interdits dans les commerces de proximité le sera aussi dans les grandes surfaces", a expliqué Jean Castex sur TF1 ce dimanche soir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Un Isolement de sept jours pour les Français qui seront allés skier à l'étranger ?

Le gouvernement envisage de mettre en place une période d'isolement de sept jours pour les Français qui seront allés skier à l'étranger pendant les fêtes, avec des contrôles aléatoires aux frontières de l'Espagne et de la Suisse, a affirmé le Premier ministre Jean Castex sur BFMTV/RMC. Pour "empêcher les Français d'aller se contaminer dans les stations" de ski des pays limitrophes comme la Suisse ou l'Espagne, qui gardent leurs stations de ski ouvertes, "on va instaurer une quarantaine", a indiqué le Premier ministre, avec "des contrôles aléatoires à la frontière". Les préfets des départements limitrophes "pourraient ordonner un isolement de sept jours" pour les Français qui rentreraient d'une station de ski suisse ou espagnole. "La conclusion à en tirer, c'est que je ne vais pas en Suisse" pour skier, a ajouté Jean Castex. Interrogé pour plus de précisions, Matignon a affirmé: "c'est à la main des préfets" et "cela ne concerne pas les travailleurs transfrontaliers".

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.94
couvert
le 02/12 à 15h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %

Sondage