Conseil municipal : la Ville de Besançon fait ses comptes ce jeudi soir

Publié le 30/06/2022 - 11:50
Mis à jour le 30/06/2022 - 11:47

Lors du conseil municipal de ce 30 juin 2022, les élus de Besançon voteront les comptes administratifs 2021. L’occasion pour Anthony Poulin, adjoint à la maire de Besançon en charge des finances, d’effectuer un exercice de "totale transparence".

"Le vote compte administratif est le moment de présenter le travail qui a été fait et la réalisation. C’est le moment de montrer l’action dans laquelle nous nous trouvons", explique Anne Vignot, la maire de Besançon. 

  • Au total, les dépenses 2021 de la Ville de Besançon (tous budgets confondus) se sont élevées à 189,4 M€, dont 138,2 M€ pour le fonctionnement et 51,2 M€ en investissement.

4,4 millions d’euros de dépense supplémentaire en 2021 suite au Covid-19 

Après 7,5 millions d’euros en 2020, ce sont 4,4 millions d’euros qui ont été dépensés en 2021 en raison de la poursuite de la crise sanitaire. Cette perte découle de la fermeture de nombreux équipements sportifs au 1er semestre, mais aussi la poursuite de la Ville en proximité pour sécuriser les lieux publics et assurer la continuité du service municipal et le fonctionnement des centres de vaccination. 

+ 10 millions d’euros en investissement

La Ville rappelle qu’elle a maintenu les taux de fiscalité afin de "préserver le pouvoir d’achat des citoyens" (cette mesure entre dans les choix collectifs du budget primitif 2021). 

Elle a cependant augmenté de 10 millions par an sur le mandat (soit 250M€ sur six ans) son investissement en faveur d’un plan "Climat-Solidarité" afin de soutenir "l’emploi" et "les carnets de commandes des entreprises". 

"Cela traduit notre politique forte en faveur du climat malgré le contexte mouvementé dans lequel  nous sommes", précise Anthony Poulin. 

Rappel de plusieurs grands projets entrepris : 

  • Réalisation des écoles et crèches municipales (60 M€)
  • Engagement contre les ilots de chaleur (1M€)
  • Extension de la restauration scolaire à la rentrée 2021 et des places dans les crèches 
  • Mise en place d’un plan jeunesse en lien avec le CCAS
  • Refonte du projet des Vaîtes sur la base de la convention citoyenne
  • Développement des itinéraires cyclables
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national au ont, à leur tout, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.17
couvert
le 14/04 à 0h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
92 %