Conseil municipal, les réactions de l’opposition : "M. Fousseret nous n’avons pas de leçons à recevoir de votre part !"

Publié le 09/11/2016 - 15:44
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

Ce mercredi 9 novembre, les élus Jacques Grosperrin, président du groupe de l’opposition Les Républicains et Philippe Gonon, au sein du conseil municipal de Besançon sont revenus sur leur départ lors du vote d’une motion sur les migrants présentée par le FN lors du conseil municipal du lundi 7 novembre 2016. Ils répondent à Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et insistent sur le fait qu’ils n’ont pas de "leçons à recevoir de (sa) part".

DSC_1172.JPG
@carvy
PUBLICITÉ

Les élus expliquent leur départ dans un communiqué de presse en argant qu’ils ont refusé de participer « non pas à une motion mais à trois motions présentées par la gauche et le FN  » car elles avaient un « caractère national et non local : la COP22, le traité de libre-échange avec le Canada et l’accueil des migrants ».

Selon eux, de nombreuses motions sont votées en fin de Conseil municipal, et seraient des « gesticulations d’estrade en fonction des caprices de Jean-Louis Fousseret« . Se qualifiant d’élus de l’opposition républicaine, ils rappellent leur refus de prendre part  à ce type de vote qui existe simplement « faire de l’esbroufe et se hausser du col« .

De plus selon Jacques Grosperrin, chef de l’opposition LR et Philippe Gonon, président UDI au conseil municipal de Besançon, sont « indignés par les propos de Jean-Louis Fousseret et de ses futurs frères ennemis qui se servent du FN comme idiot utile pour donner l’illusion d’une union qui utilise l’amalgame et la stigmatisation à notre endroit ».

Critiquer par la majorité, les élus de l’opposition ont décidé de réaffirmer le principe de solidarité avec les réfugiés fuyant les zones de guerre et de violences et de prôner une gestion humaniste mais rigoureuse de la question des migrants qui mérite le plus grand sérieux.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.32
pluie modérée
le 19/10 à 15h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1006.91 hPa
Humidité
96 %

Sondage