État d'urgence : le préfet du Doubs réunit les maires

Publié le 20/11/2015 - 17:03
Mis à jour le 22/11/2015 - 20:27

Le Préfet de la Région Franche-Comté et préfet du Doubs, Raphaël Bartolt a réuni en fin de journée ce 20 novembre les maires des villes de plus de 1.000 habitants et présidents des EPCI  pour faire le point (établissement Public de Coopération intercommunale) afin de faire le point et de donner les consignes de sécurité alors que le Parlement devrait bien valider la prolongation de trois mois de l'état d'urgence.

Raphaêl Bartolt reçoit les maire du Doubs from maCommune.info on Vimeo.

PUBLICITÉ

On compte 693 communes dans le Doubs. Il était donc compliqué de réunir l’ensemble des édiles du département. C’est pourquoi le préfet s’est adressé ce vendredi à partir de 17h30 à 93 maires (maire des communes de plus de 1.000 habitants et maires frontaliers avec la Suisse) et présidents de communes étaient donc réunis à Besançon « Je dois consulter les maires sur un certain nombre de points  et aussi les écouter afin qu’il me donne le ressenti de la population et ce qui les préoccupe le plus.. « a indiqué le préfet Bartolt.

Des réunions dans les trois arrondissements la semaine prochaine

 Dès la semaine prochaine, les sous-préfets organiseront  des réunions dans les trois arrondissements (Besançon, Montbéliard, Pontarlier) avec cette fois l’ensemble des maires afin de cibler au mieux les besoins et les interrogations en fonction des secteurs. 

« Il faut que les gens vivent normalement » 

Outre l’annulation du match Sochaux Strasbourg le dimanche 15 novembre dernier, le préfet n’a interdit aucun rassemblement. Il appelle toutefois les maires à la vigilance sur la tenue des grands rendez-vous de fin d’année qui doivent être organisés en concertation avec la préfecture pour optimiser la sécurité. « En cette fin de semaine, tout se déroule normalement. Nous apportons une vigilance toute particulière sur les concerts (notamment de Thiéfaine)  et les rencontres sportives. Nous ne sommes pas à Paris. La vie doit reprendre normalement. Toutefois, il est important que les maires, qui ont également comme le préfet le pouvoir de police, reçoivent des consignes émanant de l’État« .

En clair : quand une manifestation importante est prévue, les organisateurs doivent se référer au préfet. 

Le point sur les perquisitions 

Jusqu’à aujourd’hui, neuf perquisitions, dont deux à Grand Charmont ce vendredi matin,  se sont déroulées dans le Doubs. Ces perquisitions administratives ont donné lieu à une seule interpellation à Pontarlier dans la nuit de mercredi à jeudi. De la drogue, une arme, des munitions et de l’argent en liquide avaient été retrouvés. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.65
couvert
le 22/07 à 3h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1024.06 hPa
Humidité
94 %

Sondage