Covid-19 : interdiction de danser dans les bars et les restaurants depuis vendredi

Publié le 09/12/2021 - 14:53
Mis à jour le 10/12/2021 - 10:53

En plus de la fermeture des discothèques annoncée lundi par le Premier ministre, le ministre de la Santé a déclaré ce jeudi qu'il sera également interdit de danser dans les bars et les restaurants en France du 10 décembre 2021 au 6 janvier 2022 inclus. Par ailleurs, les pharmacies pourront ouvrir le dimanche pour vacciner.

 © DR
© DR

Ce jeudi 9 décembre, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé un nombre record de contaminations comptabilisées en 24 heures (72.000). "Nous n'avions pas connu ça depuis le début de la pandémie", a-t-il déclaré, le précédent record avait atteint les 70.000 nouveaux cas en novembre 2020.

Le pic de cette cinquième vague pourrait donc être atteint "d'ici la fin du mois" si la population limite les rassemblements.

Discothèques fermées et pas de dancefloor dans les bars et les restaurants

Selon un décret publié mercredi 8 décembre, il sera interdit de danser dans les bars et les restaurants en France à partir du vendredi 10 décembre jusqu'au jeudi 6 janvier inclus. Comme l'avait annoncé le Premier ministre lundi, les discothèques devront également fermer leurs portes pendant cette période.

Ouverture des pharmacies tous les dimanches

Le ministre de la Santé a également précisé que les pharmaciens "qui le peuvent et le souhaitent" pourront ouvrir tous les dimanches en décembre et janvier pour vacciner contre la Covid-19.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.85
partiellement nuageux
le 26/05 à 18h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
33 %

Sondage