Covid-19 : les contrôles aux frontières renforcés, notamment avec la Suisse

Publié le 01/02/2021 - 16:50
Mis à jour le 01/02/2021 - 16:50

Dans le cadre des mesures du gouvernement annoncées vendredi soir par le Premier ministre Jean Castex, la préfecture du Doubs les modalités du renforcement des contrôles aux frontières. Joël Mathurin annonce que les contrôles aux frontières et dans la zone frontalière avec la Suisse seront intensifiés durant les prochains jours.

Contrôle au frontière © gendarmerie du Doubs
Contrôle au frontière © gendarmerie du Doubs

Le décret n° 2021-99 du 30 janvier 2021 prescrit de nouvelles mesures de renforcement des contrôles aux frontières pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger - est totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre en dehors des motifs impérieux

Le régime des motifs impérieux est applicable depuis le 31 janvier 2021 à 00h00

Pour les déplacements entre la France et la Suisse, les voyageurs sont invités à consulter le site diplomatie.gouv.fr sur lequel ils trouveront toutes les informations utiles qui sont mises à jour régulièrement.

Ce lundi 1er février  2021, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, annonce que les contrôles aux frontières et dans la zone frontalière seront intensifiés au cours des jours prochains.

Des renforts de la gendarmerie et des douanes vont être mobilisés. Une cellule opérationnelle est mise en place pour coordonner les actions des services des douanes, de la police aux frontières et de la gendarmerie nationale et afin, dès demain, d’intensifier les contrôles aléatoires, notamment aux postes-frontière et dans la zone de 30 km autour des frontières.

Contrôles en provenance ou au départ de l'espace européen

Néanmoins, l’ensemble des catégories de voyageurs en provenance des pays de l'espace européen (États membres de l'Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de Norvège, de Saint-Marin, de Suisse ou du Vatican) sont autorisées à entrer sur le territoire métropolitain.

Ces entrées sont toutefois conditionnées à des mesures de contrôles sanitaires :

Pour tous les modes de déplacements (arrivée par voie routière, ferroviaire, aérienne ou maritime), il est désormais nécessaire de disposer du résultat négatif d’un examen biologique de dépistage virologique « RT-PCR COVID » datant de moins de 72 heures avant le départ, ainsi qu’une déclaration d’engagement sur l’honneur à se soumettre aux règles relatives à l’entrée sur le territoire national métropolitain.

Les voyageurs de moins de 11 ans doivent disposer d'une déclaration sur l'honneur signée du représentant légal attestant qu'ils ne présentent pas de symptôme d'infection au Covid-19 et qu'ils n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage.

Quand un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) est impossible à réaliser dans le pays de départ, le voyageur a la possibilité de solliciter de l’ambassade ou du consulat de France un document spécifique dénommé « Dispense de test PCR », sous réserve d'un motif impérieux de voyage (réservé à un nombre de cas très limités) et de l’acceptation préalable :

  • d’un test de dépistage virologique permettant la détection du SARS-CoV-2 (test antigénique) à l’arrivée ;
  • d’un isolement de 7 jours dans l’un des établissements désignés par les autorités françaises et sur présentation d’un justificatif de réservation ;
  • d’un examen biologique de dépistage virologique RT-PCR à l’issue de cet isolement. Dans les pays où les tests antigéniques sont disponibles, la « Dispense de test PCR » n’est valable qu’accompagnée du résultat d’un tel test réalisé moins de 72h avant l’embarquement et ne concluant pas à une contamination au Covid-19.

Sont exemptés de ces obligations les transporteurs routiers, les travailleurs frontaliers et les résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

À Besançon, un irréductible horodateur perdure rue Gambetta malgré l’absence de places de stationnement pour les voitures

Après de longs mois de travaux, la partie supérieure de la rue Gambetta est désormais terminée. Toutefois, un horodateur est toujours en place ce vendredi 1er mars 2024 malgré l'absence de place de parking pour les automobilistes et donc de coût de stationnement à s'acquitter. Désormais au chômage technique, le dispositif interroge quant à sa présence dans la rue.  

La ligne TGV Paris-Lyon sera fermée quatre jours pour travaux du 9 au 12 novembre (SNCF Réseau)

La ligne TGV Paris-Lyon, la plus fréquentée en Europe, sera fermée pendant quatre jours entre le samedi 9 et le mardi 12 novembre 2024 inclus, pour préparer la mise en service d'un nouveau système de signalisation, a indiqué jeudi SNCF Réseau. Les train de Bourgogne-Franche-Comté sont concernés.

Effondrement à Besançon : la rue de Vesoul sera fermée plusieurs semaines à la circulation…

Anne Vignot, la maire de Besançon, a tenu à faire un point mercredi 28 février 2024 suite à l’effondrement de la rue de Vesoul à Besançon. De nombreux services sont mobilisés afin de traiter au mieux ce gouffre de 4 à 5 mètres de profondeur… Du côté du calendrier, aucune date de réouverture de la rue ne peut être communiquée pour l’instant, nous précise-t-on.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

6 M€ d’euros pour moderniser la voie en gare d’Andelot-en-Montagne et des Longevilles-Mont-d’Or 

Du 26 février au 15 juin 2024, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de modernisation de la voie en gare d’Andelot-en-Montagne (39) et des Longevilles-Mont-d’Or (25). Cette opération vise à contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires.

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.26
légère pluie
le 04/03 à 9h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
93 %