Covid-19 : les députés votent une réduction des charges pour les viticulteurs

Publié le 23/10/2020 - 16:15
Mis à jour le 23/10/2020 - 08:20

L'Assemblée nationale a adopté en milieu de semaine un amendement prévoyant un allègement des charges sociales patronales des viticulteurs pour aider ce secteur "fortement impacté" par la crise économique provoquée par l'épidémie de Covid-19.

L’amendement issu du groupe majoritaire LREM a été adopté contre l’avis du gouvernement lors de l’examen en première lecture du projet de budget de la sécurité sociale (PLFSS).

"Il convient d'attribuer aux entreprises de ce secteur, en fonction des pertes subies au cours de l'année 2020, un réel allègement de leurs charges", avec des exonérations de la part patronale des cotisations sociales des salariés pour 2021, indique l'exposé des motifs.

Outre la crise liée au Covid-19, cet amendement veut aussi répondre aux difficultés rencontrées par la filière viticole à l'export, en raison notamment des taxes américaines.

Le texte prévoit notamment un allègement de 100% pour les entreprises qui ont enregistré une baisse de chiffre d'affaires en 2020 d'au moins 60% par rapport à 2019, de 50% pour celle ayant connu une baisse de 40% sur cette période, et de 25% pour celle ayant connu une baisse de 20% de leur chiffre d'affaires.

Une "remise" est demandée pour celles qui ne pourraient pas bénéficier de ce dispositif d'exonération, et qui auraient enregistré une baisse entre 20 et 40% en 2020. Le niveau de la remise "ne peut excéder le sixième des sommes dues au titre de l'année 2020".

Le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt a justifié l'opposition du gouvernement en indiquant notamment que "si la situation (du secteur) devait être mauvaise l'an prochain nous aurions l'occasion d'y revenir". Il a également indiqué qu'il y aurait une "occasion d'aller plus loin" avec le prochain projet de loi de finance rectificative pour 2020.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.59
légère pluie
le 01/12 à 15h00
Vent
7.67 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage