Covid-19 : un sénateur et radiologue Côte-d'Orien sanctionné par l'Ordre des médecins

Publié le 05/11/2022 - 09:22
Mis à jour le 05/11/2022 - 09:26

La chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Bourgogne Franche-Comté a prononcé vendredi une interdiction temporaire d'exercice de la médecine contre le radiologue Alain Houpert, également sénateur LR de Côte-d'Or, pour "fautes déontologiques" après certaines prises de position controversées au cours de la pandémie de Covid-19.

Saisie de trois plaintes, la chambre disciplinaire de première instance a infligé à Alain Houpert une interdiction d'exercer la médecine de 18 mois au total, dont neuf avec sursis. La partie ferme de la sanction s'exécutera de janvier à septembre 2023, a précisé la chambre.

La première plainte avait été adressée par le syndicat de l'Union française pour une médecine libre, la deuxième par le Conseil départemental de Côte-d'Or de l'Ordre des médecins et quatre médecins, la troisième par le Conseil national de l'Ordre des médecins. Chaque plainte a fait l'objet d'une condamnation à l'encontre d'Alain Houpert.

La chambre disciplinaire a justifié sa décision en dénonçant "l'attitude quasi irresponsable" du radiologue, qui avait signé et relayé sur Twitter le manifeste "Laissons-les prescrire" défendant un traitement à base de miel, devitamine D et d'hydroxychloroquine notamment.

Une apparition dans un "documentaire complotiste"

Ce comportement ne pouvait "que rajouter à la confusion médiatique de l'époque" et "décrédibiliser fortement les actions entreprises par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre une pandémie planétaire", note la chambre disciplinaire.

Elle condamne également son apparition dans le "documentaire complotiste" Hold Up, dans lequel il invite "tous les médecins à se rebeller". Ces propos "doivent être regardés comme une adhésion aux attaques distillées par les opposants des mesures décidées par les autorités sanitaires", juge la chambre.

Alain Houpert "prend acte de la décision"

Sollicité par l'AFP, le bureau parlementaire d'Alain Houpert annonce que celui-ci "prend acte de la condamnation et n'a pour le moment rien à ajouter". Il dispose d'un délai de 30 jours pour faire appel.

Hasard du calendrier, l'ex-députée du Bas-Rhin Martine Wonner comparaissait vendredi devant la chambre disciplinaire de première instance du Conseil régional de l'Ordre des médecins du Grand Est à Nancy, après deux plaintes concernant ses propos controversés sur les masques et les vaccins.

(Charles Perrin avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, obtient l’exonération de malus écologique pour les véhicules de pompiers

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre 2022, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finance pour 2023, Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, a obtenu l’adoption de son amendement visant à exonérer de malus écologique les véhicules affectés aux besoins de la protection civile et des services de lutte contre les incendies.

AP-OTAN à Madrid : Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, élu président de la DSCFC

À l’occasion de la session annuelle de l'Assemblée parlementaire de l’OTAN à Madrid, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a été élu président de la sous-commission sur l’avenir de la sécurité et des capacités de défense (DSCFC).

La Région Bourgogne Franche-Comté signe la Charte de la diversité

À l’occasion de la clôture du Forum "Emploi Diversité RH & RSE" qui s’est tenue à Besançon jeudi 17 novembre 2022, Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de l’enseignement supérieur, la recherche, l’égalité réelle et la laïcité a signé la Charte de la Diversité, en présence de Elise Moison, secrétaire générale de la Charte de la Diversité et d’une vingtaine d’entreprises nouvellement signataires de la charte.

Un nouveau commissariat à Planoise ? Anne Vignot y travaille depuis le début de son mandat

Alors que le député du Doubs et conseiller municipal Renaissance à Besançon Laurent Croizier a écrit au ministre de l’Intérieur pour la création d’un commissariat de police dans le quartier Planoise à Besançon pour remplacer l’actuel hôtel de police, la maire EELV Anne Vignot affirme dans un communiqué de ce samedi 19 novembre qu’elle y travaille depuis le début de son mandat avec les directeurs départementaux de la Sécurité publique.

France 2030 : un an après son lancement, quel bilan en Bourgogne-Franche-Comté ?

La Première ministre Elisabeth Borne a présidé, vendredi 18 novembre, le comité de suivi national France 2030. Aux côtés des ministres en charge du déploiement du plan, des représentants des écosystèmes, des réseaux des entreprises et de la recherche, des organisations syndicales et patronales et des opérateurs, la Première ministre a dressé un premier bilan de l’action de France 2030, un an après son lancement par le Président de la République le 12 octobre 2021, et détaillé les feuilles de route stratégiques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.86
légère pluie
le 28/11 à 6h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %