Alerte Témoin

Dédicace contre la montre pour Gérard Holtz à Besançon

Publié le 19/07/2009 - 01:11
Mis à jour le 19/07/2009 - 01:11

Le journaliste sportif a profité de son passage à Besançon, à l’occasion de la 14ème étape du Tour de France, pour accorder une séance de dédicaces dans une librairie bisontine.

19h30. Gérard Holtz est en retard chez Camponovo, mais il a une bonne excuse : l’énorme chamboulement provoqué par le passage du Tour de France a rendu la circulation dans Besançon plutôt difficile. Dans l’avant-propos de sa biographie “Je suis bien plus petit que mes rêves“, Gérard Hotlz se décrit comme un « croqueur de vie » à l’« énergie inépuisable ». Et c’est bien de cette énergie qu’il lui a fallu user pour suivre ce samedi la 14ème étape du Tour et être présent dans la foulée chez Camponovo. Plus d’une trentaine de Bisontins se sont déplacés pour ce rendez-vous littéraire.

C’est en journaliste sportif que Gérard Hotlz s’introduit d’abord dans la librairie. Il annonce un petit scoop qu’il vient d’avoir au téléphone: Nicolas Sarkozy sera présent lors de l’étape du Tour de France de mercredi. Puis très vite la séance de dédicaces commence et c’est un homme accessible et passionné qui se dévoile peu à peu à ses lecteurs.

Gérard Holtz prend le temps de discuter avec chaque Bisontin venu à sa rencontre. Parmi les admiratrices de cet homme qui « aime les femmes » se trouve Brigitte Pénin, venue tout spécialement de Devecey pour le voir. Elle plaisante et trépigne dans l’attente de lui parler. « Depuis toute jeune vous avez toujours été un fantasme pour moi », avoue-t-elle au journaliste qui affiche en retour beaucoup de complicité. Brigitte est définitivement sous le charme.

De la lecture de sa biographie, Gérard Holtz souhaite que le public retienne « la gentillesse » et « le respect » qui sont les maîtres mots de sa vie. « Quand on est gentil avec les gens, ils vous le rendent », explique-t-il. Il parle aussi de sa chance, celle qu’il a eue tout au long de sa carrière et « qu’il faut savoir provoquer ». Les lecteurs comme les journalistes l’écoutent parler de ses expériences et de ses passions. Son accessibilité étonne et séduit tout autant que son charisme.

Et Besançon dans tout ça ? Gérard Holtz n’a guère eu le temps d’en profiter. Mais il connaît déjà bien la ville. « J’y suis venu il y a quelques années alors que je repérais les étapes d’un précédent Tour de France. J’ai fait un trajet de 200km à vélo entre Besançon et Genève. J’aime Besançon, c’est une ville sympa, agréable, c’est très vert ». Il connaît Dole également, une ville dont il a gardé des souvenirs à cause d’une chute mémorable en vélo. Une chose est sûre, les Franc-Comtois présents chez Camponovo se souviendront eux aussi de ce charmant « bonhomme qui a des rêves plein la tête ».

Bridget

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.59
    légère pluie
    le 03/08 à 18h00
    Vent
    3.23 m/s
    Pression
    1012 hPa
    Humidité
    50 %

    Sondage