Demande de levée de mise en examen de l'anesthésiste : la décision est prorogée à une date ultérieure

Publié le 27/09/2017 - 09:33
Mis à jour le 27/09/2017 - 16:26

Le médecin anesthésiste de Besançon, Dr Frédéric Péchier, soupçonné d'avoir empoisonné sept patients avait demandé la levée de sa mise en examen début septembre, affirmant être innocent. La décision de la chambre d'instruction qui devait être rendue ce mercredi 27 septembre 2017 est prorogée à une date ultérieure.

justiceanesthsiste.34.jpg
Docteur Péchier © Hélène Loget
PUBLICITÉ

La demande de levée de mise en examen du Dr Frédéric Péchier a été examinée à huis clos par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Besançon, mais la décision est prorogée. 

Le Dr Péchier, 45 ans, a été mis en examen le 6 mars pour « empoisonnements avec préméditation ». Malgré les réquisitions du parquet, il a été laissé libre sous contrôle judiciaire, avec interdiction d’exercer et l’obligation de régler une caution de 100.000 euros.

Lire tous nos articles sur ce sujet ci-dessous…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

anesthésiste empoisonnement

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.62
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage