Sécheresse : à Besançon, des activistes "dénoncent" la responsabilité de TotalEnergies

Publié le 01/09/2023 - 17:17
Mis à jour le 02/09/2023 - 07:33

Un affichage massif a été organisé dont l'objectif était de "dénoncer" la responsabilité de TotalEnergies dans les sécheresses. Ce vendredi 1er septembre 2023, six activistes d'ANV action non-violente COP21 - Besançon et Extinction Rébellion Besançon se sont unis au mouvement national, mené dans une cinquantaine de villes.

Parmi les lieux visés par les collages, la station essence TotalEnergies, rue de Vesoul à Besançon. Les membres dénoncent la possibilité de pouvoir laver sa voiture alors que la ville de Besançon se trouve en alerte sécheresse renforcée (niveau 3 sur 4). Plusieurs messages ont alors été partagés : “Ils n’ont plus d’eau ? Qu’ils boivent du pétrole !”, “Bénéfices : 36,1 milliards de $ ; à nous l’argent, à vous la souffrance” ou encore “FatalEnergies”.

Par cette action, les activistes "dénoncent la responsabilité historique et actuelle de TotalEnergies" dans le dérèglement climatique mondial, lui-même responsable de l'intensification des sécheresses, notamment en France.

“Nous souhaitons faire connaître les responsabilités de cette entreprise auprès du grand public, et ça passe mieux avec un brin d’humour noir. Mais le constat reste effrayant : en 2022, TotalEnergies a engrangé 36 milliards de dollars de profits, soit environ 4 millions par heure en un an. Cette même entreprise se lance dans de nouveaux projets pétroliers comme l’oléoduc EACOP, et son PDG reçoit la légion d’honneur !”, regrette Paul, porte-parole d’ANV COP 21 Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.07
pluie modérée
le 21/06 à 3h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %