Déserts médicaux : les maires ruraux demandent plus de soutien à l'Etat

Publié le 24/09/2021 - 18:05
Mis à jour le 24/09/2021 - 18:05

Les maires ruraux, réunis en congrès vendredi, ont demandé au Premier ministre Jean Castex plus de soutien, estimant que le "compte n'y est pas encore" notamment pour lutter contre les déserts médicaux.

 © D Poirier
© D Poirier

"Je veux vous parler de la santé, véritable oubliée de l'agenda rural", a affirmé Michel Fournier, président de l'Association des maires ruraux de France (AMRF) à propos d'un programme de 181 mesures pour la ruralité lancé il y a deux et inspirées par le "Grand débat" qui avait suivi la crise des "gilets jaunes".

"L'Etat vient de démontrer durant la crise du Covid qu'il pouvait mobiliser les services, la population et les élus", a-t-il rappelé en accueillant le chef du gouvernement au 50e congrès de l'AMRF dans l'Yonne, regrettant l'absence "d'un interlocuteur de l'Etat" pour débattre à propos des désert médicaux lors de cette journée.

"L'Etat doit désormais le faire avec la même énergie pour renverser l'équation de l'accès au soin. A défaut, la bombe à retardement explosera", a-t-il prévenu, dénonçant les difficultés pour les habitants du monde rural d'avoir accès à un médecin.

"Que ce soit dans le domaine de l'emploi, de l'école, de la santé ou encore de la mobilité(...) le compte n'y est pas encore", a souligné M. Fournier.

Dans son intervention, M. Castex, qui s'est présenté comme "un élu de la ruralité", a rappelé la levée du numerus clausus des études médicales. "Nous mettons le paquet sur la santé publique", a-t-il assuré.

Le chef du gouvernement a par ailleurs précisé que le Plan de relance, de 100 milliards d'euros sur deux ans pour relancer l'économie française après la crise sanitaire, bénéficie déjà au monde rural à hauteur de 8,4 milliards contre les 5 milliards annoncés initialement, reconnaissant qu'il "s'était trompé".

A Villevallier, juste avant l'ouverture du congrès de l'AMRF, M. Castex a présidé la troisième réunion du Comité interministériel à la ruralité avec la participation de la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, du secrétaire d'Etat à la Ruralité, Joël Giraud, du secrétaire d'Etat au Numérique, Cédric O, et du secrétaire d'Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
couvert
le 26/10 à 6h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage