Deux contrôleurs agressés à Besançon : suspension de la circulation des bus et des tramways ce dimanche soir

Publié le 05/02/2017 - 17:44
Mis à jour le 11/02/2017 - 10:09

Suite à l'agression de deux vérificateurs sur la ligne 5 dans le secteur du quartier des Clairs-Soleils ce dimanche 5 février 2017 vers 15h. La direction annonce qu'aucun tramway ni aucun bus ne seront en circulation ce dimanche soir.

dsc_9560.jpg
©maCommune.info

aucun bus ni tram

PUBLICITÉ

Les deux vérificateurs ont été agressés lors d’un contrôle sur la ligne 5 à l’arrêt Bois-Saint-Paul dans le quartier des Clairs-Soleils à Besançon. Âgés d’une quarantaine d’années pour le premier et d’environ 35 ans pour le second, les deux hommes ont été agressés  alors qu’ils contrôlaient un passager à l’avant du bus et qui était alcoolisé. Ce dernier avait bien son titre de transport, mais avait quelques difficultés pour le retrouver.

C’est alors qu’un groupe d’une dizaine de jeunes, qui voulaient visiblement en découdre, est aussi descendu du bus. Le ton est rapidement monté. Des insultes ont fusé avant que les deux vérificateurs ne soient physiquement agressés. Blessés au visage, ayant chacun le nez cassé, ils ont été transportés aux urgences du CHRU de Besançon. Dans le même temps, la police a été alertée avec le système de procédure d’urgence depuis le poste de conduite. L’enquête est en cours.

Un contrôleur déjà victime d’une agression en 2016 … 

En signe de solidarité, la direction de Besançon Mobilités (groupe Transdev) a décidé en lien avec les services du Grand Besançon et le personnel, de suspendre la circulation des bus et des tramways. Cette agression a suscité une vive émotion d’autant plus que l’un des agents avait déjà été victime d’une agression le 14 juillet dernier lors d’un guet-apens (voir article ci-dessous). 

Les bus et les tramways ont été rappelés au dépôt à partir de 17h30. Aucune ligne ne circule ce dimanche soir. La circulation sur le réseau Ginko devrait reprendre ce lundi 6 février 2017

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

agression ginko février 2017

Prison ferme pour un des agresseurs des contrôleurs Ginko

Prison ferme pour un des agresseurs des contrôleurs Ginko

L'homme interpellé en début de semaine grâce à la vidéo surveillance après l'agression dimanche après-midi de quatre contrôleurs Ginko dans le quartier des Clairs-Soleils a Besançon écope de quatre mois de prison ferme et quatre mois avec sursis.

Agents Ginko agressés : deux hommes interpellés

Agents Ginko agressés : deux hommes interpellés

Deux hommes âgés de 17 et 34 ans suspectés d'avoir agressé quatre vérificateurs de tickets de transport Ginko, dimanche 5 février 2017, dans le quartier des Clairs Soleils de Besançon, ont été interpellés par la police.

Agents Ginko agressés : Jean-Louis Fousseret espère que les agresseurs « seront rapidement interpellés »

Agents Ginko agressés : Jean-Louis Fousseret espère que les agresseurs « seront rapidement interpellés »

Deux vérificateurs du réseau Ginko ont été agressés dimanche 5 février 2017 après-midi à Besançon, dans le quartier des Clairs Soleils, alors qu’ils effectuaient un contrôle. Ils ont été conduits au centre hospitalier où ils ont été pris en charge pour des blessures sévères au visage, nez cassés notamment. 

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.02
pluie modérée
le 21/10 à 21h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
97 %

Sondage