Dijon : 2 millions d'euros pour la rénovation des écoles

Publié le 24/08/2021 - 17:44
Mis à jour le 24/08/2021 - 16:53

Cette année encore, la ville de Dijon a profité de la période estivale pour conduire d’importants chantiers dans plusieurs établissements scolaires en y consacrant plus de 2 millions d’euros avec, parmi les priorités, l’adaptation des bâtiments au changement climatique, le confort des élèves et des équipes pédagogiques et la diminution des factures d’énergie, apprend-on ce mardi.

La ville de Dijon assure l’entretien et la rénovation de 76 établissements scolaires. Plus de 64 millions d’euros ont été affectés ces dernières années pour réaliser des travaux dans les écoles élémentaires et maternelles, les accueils périscolaires et les accueils extrascolaires, dans le but d’améliorer le cadre d’apprentissage et de loisirs des petits Dijonnais.

Cette année, la municipalité a profité de la période estivale pour conduire d’importants chantiers dans plusieurs établissements en y consacrant plus de 2 millions d’euros avec, parmi les priorités, l’adaptation des bâtiments au changement climatique, le confort des élèves et des équipes pédagogiques et la diminution des factures d’énergie.

François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole, en présence de Nathalie Koenders, adjointe en charge de la transition écologique, du climat et de l’environnement, de la tranquillité publique et de l’administration générale, et de Franck Lehenoff, adjoint au maire en charge de l'éducation et de la restauration scolaire bio et locale, a effectué ce lundi 23 août une visite des écoles dijonnaises en travaux dont l'école élementaire Victor Hugo.

Les travaux portent sur la rénovation intérieure du bâtiment de l’école élémentaire. Il s’agit d’une seconde phase de travaux qui a débuté le 12 juillet 2021 et se terminera le 30 septembre 2021 (la 1ère phase a été réalisée en 2019). Ils concernent :

  • La démolition de cloisons intérieures, le remplacement des blocs-portes, coupe-feu et asservissement des portes sur la cage d'escalier,
  • Le remplacement des lave-mains,
  • La réfection des plafonds suspendus et la mise en place d'un plafond adapté sous le préau,
  • La réfection des revêtements de sols par des nouveaux en PVC,
  • Le montage de nouvelles cloisons placo à haute résistance au feu,
  • La réfection complète des peintures intérieures et du préau,
  • La réfection complète des installations électriques,
  • Le remplacement d'ensemble du bois intérieur par de nouvelles menuiseries en aluminium laqué.

Montant des travaux : 486 000 € TTC

Le groupe scolaire Chevreul subit également quelques changements. Il s’agit de réaliser l’aménagement adéquat pour la création d’un pôle Ulis (Unité localisée d’inclusion scolaire) pour la scolarisation d'élèves en situation de handicap moteur en maternelle et en élémentaire.

Les travaux d’aménagement ont été réalisés en 3 phases :

  • Lors des vacances de février : travaux du pôle soins au 2éme étage
  • Lors des vacances de printemps : création d’une salle de restauration ULIS maternelle, d’une salle de formation, de salles de soins et d’une salle des maîtres.
  • Lors des vacances d’été : travaux de mise en accessibilité des sanitaires intérieurs, rénovation des couloirs, acoustique des salles de soins, portail extérieur.

Montant des travaux :  424 800 € TTC

A l'école maternelle Voltaire, les travaux portent sur la rénovation intérieure des locaux du rez-de-chaussée et concernent les murs, les plafonds, et l’électricité « courants forts ».

L’opération a débuté durant l’été 2021 et se poursuivra pendant les vacances d’automne 2021.

Montant des travaux : 91 293,97 € TTC

 D’autres groupes scolaires ont également bénéficié de rénovations ou font l'objet de travaux programmés, parmi lesquels :

  • La poursuite du changement des menuiseries de l’école élémentaire Joséphine Baker (phase 2) pour un montant de 118 000 €
  • La rénovation de la toiture, de la galerie vitrée et l’installation de volets roulants au groupe scolaire Darcy pour un montant de 201 200 €
  • La rénovation des toitures des groupes scolaires Petit Cîteaux, Devosges, Joséphine Baker, Champollion, Petites Roches pour un montant de 370 100 €
  • Le changement des menuiseries et l’installation de volets roulants à l’école du Nord pour un montant de 40 000 €
  • Le remplacement des stores par des volets roulants motorisés au groupe scolaire Champs Perdrix pour un montant de 43 000 €
  • L’installation de bâtiments modulaires au groupe scolaire Lamartine pour un montant de 51 000 €
  • La rénovation des espaces de jeux dans plusieurs cours d’école (remplacement et dotation de jeux de cours, traçage d’espaces ludiques) pour un montant de 146 000 €

En outre, dans le cadre du projet européen Response à Fontaine d’Ouche, les groupes scolaires Buffon et Colette vont successivement bénéficier, à compter de cet automne, d’une rénovation thermique pour améliorer le confort des élèves et du personnel éducatif tout en réduisant la consommation énergétique des bâtiments.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’Université de Franche-Comté célèbre ses 600 ans d’existence

Le 21 novembre 1422, le Pape Martin V autorisait la fondation d’une université à Dole qui sera officiellement créée le 21 Jun 1423 par Philippe le Bon, Duc de Bourgogne. Six siècles plus tard, alors qu’elle a officiellement pris place à Besançon depuis 1691, l’Université de Franche-Comté est désormais l’une des dix plus vieilles universités de France et s’apprête à célébrer ses 600 ans d’existence. 

Bourgogne-Franche-Comté : les étudiants récompensés pour leur engagement

Jeudi 24 novembre s’est déroulée la remise des prix des 1ères Olympiades du développement durable de Bourgogne-Franche-Comté. Elles avaient pour objectif de sensibiliser les étudiants au développement durable et à la transition écologique, et de leur montrer qu’on peut agir au quotidien et adopter des gestes répondant aux enjeux climatiques.

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.15
nuageux
le 08/12 à 21h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
94 %