Dossier volé de Schumacher : la Rega porte plainte

Publié le 08/07/2014 - 15:53
Mis à jour le 08/07/2014 - 15:53

Mise en cause dans la presse à propos du vol du dossier médical de Michael Schumacher, la société d’hélicoptères suisse Rega a annoncé mardi avoir porté plainte contre X auprès du procureur à Zurich « dans un souci de clarté absolue ».

 ©
©

"La Rega ne dispose d'aucune preuve que l'un de ses collaborateurs a failli à ce sujet. À ce stade, elle part du principe que les droits du patient et le secret médical ont été préservés", souligne dans un communiqué l'une des principales sociétés de secours aérien suisse dont le siège est à Zurich.

"La Rega n'a pas connaissance des enquêtes en cours ou de procédures engagées par les autorités", rappelle la compagnie comme elle l'avait déjà dit lundi 7 juillet. "Dans un souci de clarté absolue lié à cette affaire, la Rega a aujourd'hui déposé une plainte contre X auprès du procureur du canton de Zurich", poursuit le communiqué de la Garde aérienne suisse de sauvetage. 
Selon la justice française qui enquêtait sur une tentative de vendre à la presse un dossier médical de l'ancien champion allemand de F1, la police a "repéré l'adresse IP (de l'ordinateur utilisé) dans une société d'hélicoptère dans le canton de Zurich" en Suisse. Le nom de cette société n'avait pas été dévoilé.
Des éléments du dossier avaient été proposés à plusieurs médias au prix de 50.000 euros. La Rega avait confirmé lundi avoir "donné un avis médical et organisé le transport effectué par ambulance" le 16 juin du champion allemand de F1 entre Grenoble et Lausanne. Elle avait précisé avoir reçu de l'hôpital de Grenoble "un rapport médical" pour pouvoir donner son avis sur le transfert en Suisse du champion victime d'une chute à ski en France.
(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.1
légère pluie
le 20/06 à 6h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %