En 2022, un vélo sur quatre vendus en France était électrique

Publié le 07/04/2023 - 16:12
Mis à jour le 07/04/2023 - 14:18

Après de folles années 2020 et 2021, liées à la pandémie de Covid-19, les vélos électriques ont continué de progresser en 2022 et représentent désormais plus d'un vélo sur quatre vendus en France.

 ©
©

738.454 vélos à assistance électriques (VAE) ont été vendus au cours de l'année (+12 %), représentant 28 % du marché, selon les chiffres publiés jeudi par l'Union Sport & Cycle, qui représente le secteur.

"Ce chiffre est extraordinaire !" s'est félicité Jérôme Valentin, vice-président de l'organisation et dirigeant de Cycleurope, un des principaux producteurs français de vélos (avec les marques Gitane et Peugeot). "On sort de deux années de crise sanitaire qui ont été très bonnes pour le vélo, et on s'attendait à une année de consolidation, avec un chiffre étale. Eh bien non, la demande n'a pas baissé", a souligné M. Valentin lors d'une présentation en ligne.

Croissance inédite pour les grandes enseignes sportives

Les vélos électriques font la joie des vélocistes, les spécialistes de la vente et de la réparation des cycles, qui en distribuent la majorité. Si les grandes enseignes sportives (Décathlon, Intersport) avaient pris du retard, elles ont connu en 2022 une croissance inédite de leurs ventes, avec des gammes bien moins chères.

Bien plus chers que leurs ancêtres "musculaires", et fortement subventionnés, les VAE se sont vendus en moyenne à 1.965 euros. Les vélos tout-chemin et les VTT électriques ont notamment connu une très forte croissance, tout comme le secteur de niche des vélos-cargos, capables de transporter enfants comme marchandises.

Au total, le marché français du cycle représente désormais 3,6 milliards d'euros, entre vélos électriques et "musculaires", maintenance et vente d'accessoires compris.

Des ventes totales pourtant en baisse

Le nombre de vélos vendus a pourtant baissé, à 2.596.199 unités (-7 %). Car cette poussée des électriques s'est faite au détriment des vélos traditionnels (-13 % de vélos vendus en 2022). "Globalement, les grands pays du vélo (Pays-Bas, Allemagne) ont subi exactement les mêmes tendances, avec une baisse du vélo classique et une augmentation de la valeur du marché", a indiqué M. Valentin. "La baisse des vélos classiques est liée à une baisse des vélos à plus bas prix, soit les modèles enfant et d'entrée de gamme, chez les (grandes surfaces) multisports".

Les vélos de ville "musculaires" ont également reculé après de fortes augmentations au cours des dernières années, avec une "saturation" de l'équipement des familles, et un recours plus fréquent aux vélos d'occasion (la France compterait entre 30 et 35 millions de vélos dans les caves et garages).

Les seuls à progresser sont les "gravel", une autre niche de vélos rapides mais plus polyvalents que les vélos de route, et qui les ont un peu cannibalisés. "C'est la réponse aux néocyclistes qui veulent arriver sur le marché de la route ou de l'aventure", a souligné Denis Briscadieu, président du groupe Cyclelab (magasins Culture Vélo). "Il correspond aussi à l'énième vélo dans le garage d'un cycliste assidu, qui après le vélo de route, le VTT et le VAE, achète un gravel".

Objectif de 2 millions de vélos produits en France

La production de vélos en France a été de nouveau tirée par les électriques, à plus de 850.000 unités (+7 %), et le secteur compte passer la barre des 900.000 en 2023. Le gouvernement, qui prépare un nouveau plan vélo pour le printemps, a donné à l'industrie un objectif très ambitieux de deux millions de vélos produits en France en 2030, avec une filière intégrant toutes les pièces du vélo, comme dans les années 1980.

Les importations de vélos complets depuis l'Italie, la Roumanie, le Portugal ou Taïwan représentent encore la majorité du marché, mais elles ont baissé de 7 % en 2022.

"Dans les 5 à 7 années à venir, on a un potentiel de croissance considérable" avec le vélo électrique, a souligné M. Valentin. "On a devant nous un marché de plus de trois milliards d'euros". En 2022 aux Pays-Bas, pour la première fois, plus de la moitié des vélos vendus étaient électriques.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

La Ville de Besançon veut développer de nouveaux lieux culturels

Lors du prochain conseil municipal qui se tiendra ce jeudi 4 avril 2024 à Besançon, les élus seront notamment appelés à débattre du souhait de réhabiliter deux sites bisontins pour en faire des lieux d’accueil culturels. Il s’agit de la grande halle du site des Prés-de-Vaux et du hangar aux manoeuvres de la Citadelle. 

Effondrement rue de Vesoul : les commerçants demandent une aide exceptionnelle au Département du Doubs

Suite à l’effondrement d’une partie de la rue de Vesoul à Besançon le 25 février dernier, les commerçants ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler… Un collectif a même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Ce mois d’avril 2024, il lance un appel au Département du Doubs…

La Ville de Besançon avance un budget “robuste” pour 2024

Alors que l’État français doit actuellement faire face à une crise des finances publiques, la Ville de Besançon assure de son côté conserver un modèle "robuste" de gestion financière comme l’a détaillé ce mercredi 3 avril en conférence de presse Anthony Poulin l’adjoint en charge des finances de la Ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.88
légère pluie
le 14/04 à 21h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
80 %