Enfin un accord à l'UMP

Publié le 18/12/2012 - 09:44
Mis à jour le 18/12/2012 - 09:44

Jean-François Copé et François Fillon ont finalement trouvé un accord en fin de soirée, lundi 17 décembre. Celui-ci prévoit notamment une nouvelle élection à la présidence du parti en septembre 2013.

logo_ump.jpeg
©dr

Epilogue

PUBLICITÉ

Après un mois de conflits, l’UMP se dirigerait donc vers la fin de la crise suite à l’élection de son équipe dirigeante. Dans un communiqué conjoint, Jean-François Copé et François Fillon font état d’un accord en sept points.

« Outre la sortie de crise, cet accord vise également à jeter les bases d’une profonde réforme des statuts et du règlement intérieur de l’UMP, dont chacun convient que la rédaction datant de 2002 doit être rénovée et modernisée », est-il précisé.

« Une grande victoire » selon Annie Genevard

Les fédérations départementales, les circonscriptions et les cantons sont invités à « faire passer et amplifier ce message d’union et de rassemblement. »
Sur son site, Annie Genevard, députée UMP du Doubs et maire de Morteau, se félicite de cette nouvelle, déclarant que « la raison a enfin prévalu ».

« C’est une grande victoire pour les militants de l’UMP qui réclamaient qu’une solution démocratique soit trouvée à la crise démocratique que traverse le mouvement », souligne la députée. Le R-UMP (groupe dissident de François Fillon) pourrait ainsi être dissolu.

« La réunification des groupes parlementaires UMP à l’Assemblée Nationale pourra être effective dès qu’un conseil national aura acté le processus en cours », précise t-elle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.71
nuageux
le 19/07 à 6h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1017.07 hPa
Humidité
89 %

Sondage