Tentez de localiser l'Argiope frelon...

Publié le 27/07/2023 - 08:24
Mis à jour le 18/08/2023 - 11:04

Jusqu’au 15 octobre 2023, la Société d'histoire naturelle d'Autun et l'observatoire de la faune de Bourgogne (SHNA-OFAB), le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI) et l’Office pour les insectes et leur environnement (OPIE-FC) en Franche-Comté invitent la population à participer à une enquête autour de cette araignée de la région : l’Argiope frelon.

L’Argiope frelon © Jean-Claude Varlez
L’Argiope frelon © Jean-Claude Varlez

La SHNA-OFAB en Bourgogne, le CBNFC-ORI et l’OPIE-FC sollicitent tout un chacun à participer à cette enquête et à leur faire part d’observations d’Argiope frelon, afin d’avoir ”la vision la plus réaliste possible” sur sa répartition en Bourgogne-Franche-Comté. ”En effet, nous manquons encore de connaissance sur la répartition de cette araignée pourtant très commune et au physique bien reconnaissable…”, précisent les organismes. 

Comment reconnaître l’Argiope frelon et où se cache-t-elle ? 

Appelée aussi Épeire frelon, son nom lui vient de sa robe qui peut laisser penser à un frelon, avec ses rayures noires sur fond jaune et blanc, certainement destinées à dissuader ses prédateurs. Malgré son comportement discret, cette imposante araignée reste donc très facilement reconnaissable. Les femelles peuvent mesurer de 10 à 20 mm, tandis que les mâles mesurent entre 5 et 9 mm. 

On la trouve généralement assez bas dans la végétation, dans des milieux ensoleillés et moyennement humides : friches, pelouses, landes mésophiles et humides. C’est là qu’elle trouve un nombre important de proies. Elle tisse alors une grande toile de soie épaisse et blanche qui présente un zigzag vertical, appelé stabilimentum. C’est d’ailleurs un bon indice pour noter sa présence ! Elle reste alors positionnée à l’affût sur cette toile en attendant qu’un insecte s’y retrouve piégé. 

Un autre indice, il est également possible de trouver ses œufs : ils ont la particularité d’être regroupés et protégés dans une toile en forme de poterie. 

Malgré son nom, la SHNA-OFAB en Bourgogne, le CBNFC-ORI et l’OPIE-FC affirment qu’il n'y a pas d'inquiétude à avoir, ”cette araignée est tout à fait inoffensive pour l’être humain."

Comment participer à l’enquête ? 

Vous pouvez transmettre très simplement ses observations grâce à un formulaire accessible en ligne.

  • Côté Bourgogne, rendez-vous sur le site www.shna-ofab.fr , rubrique OBSERVATOIRE, puis E-OBS, ou directement sur www.shna-ofab.fr.
  • Côté Franche-Comté , rendez-vous sur le site www.cbnfc-ori.org , rubrique Invertébrés et enquêtes en cours. 

L’envoi d’une photo facilitera la validation de la donnée. Chaque observation compte ! 

Infos +

Pour en savoir plus sur cette enquête et sur l’Argiope frelon : 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.4
légère pluie
le 19/04 à 9h00
Vent
5.84 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %