Enquête participative : photographiez la libellule au corps de feu !

Publié le 30/04/2020 - 08:23
Mis à jour le 30/04/2020 - 08:26

Alors que la majorité des Francs-Comtois est encore en confinement ce mois d'avril 2020, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI) s’associe avec l’OPIE Franche-Comté et plus particulièrement le groupe de bénévoles des « Demoiselles de Franche-Comté » pour lancer une enquête participative...

"Dans son jardin, depuis sa fenêtre ou lorsque l’on sort à proximité de son habitation, nous avons aujourd’hui davantage de temps pour observer et s’émerveiller de la biodiversité qui nous entoure", explique le CBNFC-ORI.

Considérée comme très courante en Franche-Comté, la petite nymphe à corps de feu n’est pourtant aujourd’hui signalée que dans un tiers des communes franc-comtoises.

Ses principales caractéristiques ? Son corps globalement rouge et noir et ses yeux bicolores avec une bande noire."En Franche-Comté, une autre demoiselle est également rouge, il s’agit de l’agrion délicat, mais il est beaucoup plus rare ! Nous vous expliquons comment être sûrs de ne pas les confondre, sur notre site web... ", explique Perrine Jacquot, entomologiste au CBNFC-ORI

À qui s'adresse cette enquête ?

Elle s’adresse aux personnes, qui ont des milieux aquatiques (mare, étang, fossé ou ruisseaux) dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de leur domicile.

Autre option envisageable pour celles et ceux qui n’ont pas de milieux favorables accessibles : explorer vos photographies en stock et rechercher les clichés de petite nymphe à corps de feu ! Vous pourrez ainsi renseigner le formulaire à condition de savoir où et quand vous l’avez  photographiée.

Comment participer ?

Il est possible de transmettre très facilement ses données en ligne, via un formulaire en ligne sur le site du CBNFC-ORI ! Lien vers l’enquête :  http://cbnfc- ori.org/actualite/insectes-invertebres/avez-vous-vu-la-petite-nymphe-au-corps-de-feu

À propos de la Nymphe au corps de feu :

La petite nymphe au corps de feu porte le nom scientifique de Pyrrhosoma nymphula. Pyrrhos se traduit en français par rouge feu, couleur du corps de ce petit insecte. Nymphula signifie petite mariée en latin, par allusion à la couleur du voile rouge-orange des mariées à l’époque de la Rome antique. En Allemagne, elle est appelée libellule précoce, en Angleterre la grande demoiselle rouge.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Une journée sans voiture à Besançon… et après ?

Le week-end s'annonce bucolique, sportif, nature et sans voiture ! Tout du moins le samedi 25 septembre 2021. A l'occasion de la semaine de la mobilité, du troisième temps fort du festival outdoor Grandes Heures Nature samedi et de Tout Besançon Bouge dimanche à Chamars, la Ville de Besançon a souhaité organisé la première journée sans voiture.

Le Muséum de Besançon va réintroduire 290 Écrevisses des torrents dans la nature

Accompagné de l'Office français de la biodiversité (OFB), le Muséum de Besançon s'apprête à réintroduire dans un ruisseau des Vosges du Nord 290 Écrevisses des torrents juvéniles dont l'espèce est en danger critique d'extinction, a-t-on appris ce jeudi 23 septembre. Cette opération s'inscrit dans le cadre du plan de sauvegarde "Espèces animales en danger au sein de la Réserve de biosphère transfrontalière (RBT) (Vosges du Nord) – Pfälzerwald (Allemagne)".

Xavier Thévenard : « Il est temps pour nous de choisir le bon chemin »

Urgence climatique • Le traileur, triple vainqueur de l'UTBM (ultra trail Mont Blanc en 2013 -2015 et 2018)  s'engage dans la sensibilisation de nos comportements face au changement climatique. Avec son projet "À la croisée des chemins" mené avec son sponsor - la marque On-  il invite à une véritable prise de conscience via 12 totems installés dans les montagnes du Jura.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.62
couvert
le 28/09 à 21h00
Vent
1.98 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage