Été polaire : hommage aux 60 ans du Traité de l’Antarctique à Besançon

Publié le 09/08/2021 - 15:10
Mis à jour le 10/08/2021 - 09:56

Jusqu’au 10 octobre, deux clichés sont affichés esplanade des droits de l’homme.  Par ces photographies, la municipalité souhaite interpeller les citoyens et en les incitant à se mobiliser « pour réussir le défi de la transition écologique« .

 © É Chatelain - Ville de Besançon
© É Chatelain - Ville de Besançon

Signé en 1959 par 12 pays (France, Argentine, Australie, Belgique, le Chili, Japon, Nouvelle-Zélande, Norvège, Union sud-africaine, URSS, Royaume-Uni et USA), puis rejoints par 42 autres États, le Traité sur l’Antarctique dispose que le « continent blanc » est réservé exclusivement aux activités pacifiques et scientifiques, dans le respect de l’environnement.

Tous les ans et tour de rôle, les États organisent une réunion consultative du Traité sur l’Antarctique (RCTA). En 2021, la 43e RCTA était organisée par la France et portait sur la sauvegarde de la biodiversité.

Afin de souligner l’urgence de ce combat climatique à Paris, dans l'Hexagone, et l’Outre-Mer, la première saison culturelle et éducative nationale consacrée aux mondes de l’Antarctique et de l’Arctique "2021 l’Été polaire" célèbre la richesse et les enjeux des mondes polaires.

Interpeller et sensibiliser

Dans le cadre de cette programmation et pour célébrer le 60e anniversaire du Traité sur l’Antarctique, Laurent Ballesta, plongeur professionnel et biologiste marin ainsi que Vincent Munier, photographe animalier, proposent sous le commissariat d’Ashok Adiceam, une exposition manifeste sur tout le territoire national : "La Banquise Sens Dessus Dessous". 52 photographies très grands formats habillent les façades des hôtels de Ville de 26 grandes agglomérations jusqu’au 10 octobre 2021.

"A Besançon, c’est sur la façade de la Mairie au 2 Rue Mégevand que s’élèvent deux clichés, marquant ainsi l’engagement citoyen de la Ville envers ces territoires révélateurs de la gravité des changements climatiques, des atteintes à la biodiversité comme des confrontations entre grandes puissances" Ville de Besançon.

Deux mondes, deux visions offertes en même temps au regard du spectateur, sous une bipolarité magnétique : océan-continent, diversité-unité, abondance-rareté, proie-prédateur, vitesse-lenteur, élégance-sobriété, multicolore-monochrome, pôle Nord-pôle Sud... Mise sous tension par cette dualité complémentaire, l’exposition des deux photographes se compose avec autant d’émerveillements que de perturbations constatées par les deux hommes.

"L’Antarctique, c’est ce continent unique, préservé de l’implantation directe de l’homme, mais impacté par le réchauffement climatique et les pollutions qui se produisent depuis les autres continents" estime la maire EELV de Besançon, Anne Vignot. "Aujourd’hui, la communauté internationale doit répondre au défi de respecter les engagements pris lors de la COP21 à Paris. La planète entière est impactée par les changements climatiques et la 6e extinction des espèces. Créer ces liens forts entre les différentes parties du globe permet de mesurer à quel point les histoires et les territoires sont liés et à quel point il nous faut agir d’urgence".

Anne Vignot pense qu'une véritable prise de conscience de l'urgence climatique est en train d'émerger. "La multiplication et l’accélération des détachements d’iceberg ces dernières années est inquiétante ; le plus grand iceberg du monde, grand comme la moitié de l’île de Corse, est venu nous le rappeler"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Orages : vigilance jaune “minimum” pour la Bourgogne-Franche-Comté ce jeudi

Météo France a placé l'ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté à l'exception du Territoire de Belfort, en vigilance jaune pour des risques d'orages et d'inondations ce jeudi 20 juin à partir de 12h. Elle prévient toutefois qu'une évolution vers un niveau de vigilance supérieur est possible, surtout à l'Est". Il convient donc d'être attentif aux prochaines actualisations de la vigilance.

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.59
légère pluie
le 21/06 à 15h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
88 %