Etucare, un programme en ligne pour prendre soin de la santé mentale des étudiants en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 23/06/2021 - 17:43
Mis à jour le 23/06/2021 - 17:25

Un nouveau programme gratuit et numérique proposé par l'Agence Régionale de Santé vise à aider les étudiants de Bourgogne Franche-Comté à prendre soin de leur santé mentale. Ce dispositif est disponible dès à présent.

De nombreuses enquêtes ont révélés que de plus en plus d’étudiants présentent des signes de détresse psychologique depuis mars 2020 en raison de la crise sanitaire. L’ARS Bourgogne Franche-Comté a donc décidé de réagir en créant un nouveau service en ligne dans le but d’aider les étudiants durant cette période : Etucare.

Ce dispositif a été conçu par des psychologues de l’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (IREPS) et des chercheurs de l’Université de Lyon 2. Il a été fait dans le but d’identifier les symptômes d’une détresse psychologique (dépression, sommeil perturbé...), ou encore d’enseigner des stratégies validées par la science pour développer le bien-être psychologique.

8 modules

Le service propose 8 modules co-construits avec des étudiants de la région. Ils répondent chacun à différents critères et problèmes.

  • Module 1 : "Santé mentale : on fait le point"
  • Module 2 : "Je gère le stress"
  • Module 3 : "Je cesse de remettre à plus tard"
  • Module 4 : "Je dors bien"
  • Module 5 : "J'apprends à me connaître"
  • Module 6 : "Je régule mes émotions"
  • Module 7 :  "Je crée des relations épanouissantes"
  • Module 8 :  "Je prends soin de moi"

Chaque module peut être suivi indépendamment des autres, au rythme de chacun, grâce à un accès illimité sur la plateforme en ligne. Ils comportent tous une formation interactive, des fiches d'activités, des stratégies de développement du bien-être psychologique et autres ressources, un bilan du module, un plan d'action, etc. La totalité du processus a été conçue pour être suivi en 2 à 3 mois.

En complément, la plateforme d'apprentissage en ligne propose des questionnaires d'auto-évaluation de la santé mentale (consommation de substances, troubles du sommeil...), une mallette d'outils et techniques de bien-être, mais aussi une cartographie des acteurs et structure d'aide et d'accompagnement psychologique pour les étudiants.

Les étudiants peuvent s'inscrire sur le site de l'IREPS de Bourgogne-Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Café, restos, lieux culturels, centres commerciaux… : l’entrée en vigueur de la loi sur le pass sanitaire prévue le 9 août

Alors que plus de 50 % de la population en France a reçu un schéma vaccinal complet contre le Covid-19, le variant Delta du coronavirus, plus contagieux, fait craindre une quatrième vague d’ampleur. Pour lutter contre cette nouvelle menace, le gouvernement a annoncé, mercredi 28 juillet, que la loi étendant notamment le pass sanitaire aux lieux de loisir, cafés, restaurants et certains centres commerciaux, entrera en vigueur dès le 9 août.

Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l'heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n'a été décidée par le gouvernement.  

Covid-19 : nouvelles doses de vaccin et créneaux supplémentaires au vaccinodrome de Besançon

Face à la forte demande dans le Doubs, une nouvelle dotation de 6800 doses de vaccin a été faite par l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté pour maintenir le rythme de vaccination dans les différents centres de vaccination du Doubs. Pour le centre de vaccination de Micropolis à Besançon, de nouveaux créneaux sont donc disponibles pour la semaine du 26 juillet au 1er août afin d’obtenir un rendez-vous et recevoir sa première injection.

Mutilations, subordination… Nouvelles mesures de suspension pour les centres Proxidentaire à Chevigny-Saint-Sauveur et Belfort

"Compte tenu de la gravité des manquements à la qualité et à la sécurité des soins" constatés dans les centres Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur et de Belfort, l'ARS Bourgogne Franche-Comté prend de nouvelles mesures de suspension à compter du 26 juillet 2021, a-t-on appris dans un communiqué.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.62
peu nuageux
le 29/07 à 15h00
Vent
3.11 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
19 %

Sondage