Exit Musiques de Rues !

Publié le 08/07/2008 - 11:50
Mis à jour le 08/07/2008 - 11:50

Après la troisième édition du 2 au 5 octobre 2008, le festival "Musiques de Rues" cèdera sa place à partir de 2009 au projet artistique du « Troisième Pôle »

1215510931_touffe2007_musiques_de_rues.jpg
©La fanfare de la Touffe en 2007 pour Musiques de Rues
PUBLICITÉ

Trois éditions et puis s’en va ! La ville de Besançon ne
renouvellera pas son contrat avec les organisateurs du festival Musiques de Rues porté par Pascal Esseau et François Xavier Ruan. Après
une mise en concurrence, surprise, c’est
le projet du « Troisième Pôle » qui a finalement été retenu. L’évènement
festif de la ville s’orientera à partir de 2009 et pour trois ans sur les arts
visuels et sonores toujours en rapport avec les musiques… et la rue.

Il faut dire que 70 % du budget de « Musiques de Rues »
(plus d’un million d’euros) était
consacré au fonctionnement du festival. Avec « Troisième Pôle », ce
devrait être l’inverse : plus de 70 % du budget global devrait être destiné à l’artistique.

A la tête de ce nouveau rendez-vous, quatre personnalités du
milieu culturel « pour élaborer une manifestation artistique et culturelle
unique » :

Jean-Marie Songy
: fondateur de la
Compagnie Turbulence

Jérôme Delormas
: directeur Général de la Gaîté lyrique numérique (futur centre des musiques
actuelles et des nouveaux médias de la Ville de Paris)

Vincent Carry :
fondateur et Directeur en 2003 du festival de musiques et de cultures
électroniques les « Nuits Sonores » à Lyon

Philippe Franck : Directeur de « Transcultures » (Centre des
cultures électroniques et sonores fondées à Bruxelles en 1996)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 31.06
nuageux
le 20/07 à 12h00
Vent
6.4 m/s
Pression
1014.54 hPa
Humidité
39 %

Sondage