Expulsion d'une famille kosovare : une nouvelle mobilisation à Nolay ce lundi

Publié le 23/07/2018 - 16:10
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:47

Le collectif citoyen d'aide aux migrants qui s'était constitué lors de l'expulsion d'Agim et Blerta, un couple kosovar et ses deux enfants âgé de 4 ans et 18 mois, n'a pas baissé les bras. Il compte bien montrer une nouvelle fois son soutien à cette famille ce lundi 23 juillet 2018 à 19h à Nolay.

Facebook Sauvons Agim et Blerta
©Facebook Sauvons Agim et Blerta
PUBLICITÉ

Non, ils ne lâcheront rien. Le collectif d’aide aux migrants de Nolay veut changer les choses et souhaite que la famille kosovare, qui s’était si bien intégrée dans le village, comme nous l’expliquait le maire de Nolay, revienne en France.

Elle avait été arrêtée lundi dernier et expulsée le mardi suivant. Une cinquantaine de personnes s’était alors mobilisée devant la gendarmerie afin d’empêcher l’expulsion. En vain.

« Des vies en danger par la loi du Kanun »

Un membre du collectif explique que la famille n’est pas en danger par la politique kosovare, mais la « loi du kanun » : « C’est la loi des traditions familiale, le mariage forcé », précise-t-il. Les mêmes craintes avaient déjà été formulées par un autre membre du collectif le 16 juillet dernier qui expliquait que la famille de cette dernière était fortement opposée à cette union.

Info +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.83
ciel dégagé
le 21/09 à 3h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1019.39 hPa
Humidité
73 %

Sondage