Première édition du festival "le 39 août" sur le domaine de Doucier

Publié le 29/08/2019 - 17:41
Mis à jour le 29/08/2019 - 17:49

J-1 • Avec le « 39 août festival », le département du Jura souhaite prolonger l’été juste avant la rentrée avec un festival festif et intergénérationnel. Plus de 20.000 festivaliers sont attendus sur le site du domaine de Chalain à Doucier dans le Jura vendredi 30 et samedi 31 août autour de 10 concerts avec les lauréats du concours départemental My Tremplin et les têtes d’affiche : Skip The Use et Martin Solveig pour la premier soir sans oublier Eagle Eye Cherry, Bigflo & Oli et les Infidèles le samedi… Kevin Muzic, directeur de la communication au département du jura nous dévoile es contours de la toute première édition du festival …

Festival « 39 août » – Domaine de Doucier

  • vendredi 30 – samedi 31 août 2019
  • Ouverture des portes à 17h
  • Fermeture : 2h30

Programmation

Vendredi 30 août 2019

Samedi 31 août 2019

Faire la fête avant la rentrée et pour la reprise ! "Le 39 août festival" se positionne à la fin de l'été. Un festival qui se veut atypique et accessible dans le cadre du domaine de Doucier. 10 groupes au total dont la moitié ayant un lien avec le Jura et deux issus de l’évènement "My Tremplin" de promotion de la scène émergente (Red Sparks et Suitcase)

Plus de 20.000 festivaliers attendus

Sur place, on commence à se préparer. Le montage de la scène va durer à partir du lundi 26 août 2019. Le domaine de Chalain va progressivement entamer sa mue jusqu'au jour J.

La jauge maximale du site est de 11.000 personnes présentes sur le site chaque soir. Dernier coup d'oeil à la billetterie. Le samedi 31 août affiche presque complet, il n'y aura pas de billetterie sur place ce soir-là. Le département du Jura, organisateur de l'évènement, table sur près de 20.000 festivaliers pour les deux jours du festival pour un objectif initial espéré de 16.000 entrées. Le succès semble d’ores et déjà au rendez-vous.

Sécurité et environnement

Le département a fait un appel aux bénévoles. Pour cette première édition, ils seront 70, mais sur des horaires raisonnables, à moins de six heures par jour afin qu'ils puissent eux aussi profiter du festival.

Côté sécurité, une cinquantaine de gendarmes et d'acteurs professionnels de la sécurité se trouveront aux abords. 150 personnes se succéderont sur le site durant les deux jours pour assurer la sécurité. Le département du Jura a par ailleurs tenu à travailler avec cinq associations de réinsertion afin de mener des opérations de manutention avec l'aide de 60 personnes rémunérées.

Plusieurs mesures de sécurité seront prises. On peut citer par exemple l'interdiction de la baignade à la tombée de la nuit à partir de 20h30. La navigation sera interdite sur le lac de Chalain (pécheurs pédalo) à partir de 17h.

Les nombreux sentiers piétons autour du domaine de Doucier seront interdits d'accès durant toute la durée du festival

32 navettes pour acheminer les festivaliers

À 5 km du domaine de Chalain, la Base ULM accueillera le camping (1 € avec douche et savon écologique ! ), mais aussi le parking (obligatoire) du festival. 32 navettes gratuites aux rotations régulières permettront d'acheminer les festivaliers jusqu’au Domaine de Chalain. "En moins de quatre heures, on devra transporter 10.000 personnes..." note Kevin Muzic.

Sur le plan environnemental, la gestion des déchets sur le site du Festival et ses alentours, est une priorité."De nombreuses poubelles, avec tri sélectif, sont mises à disposition du public avec une brigade de 15 personnes pour sensibiliser le public. Il y aura aussi des toilettes sèches. Nous sommes sur un site sensible et remarquable, nous avons par exemple demandé aux productions de Martin Solveig et de BigFlo  de ne pas utiliser les cotillons durant leur spectacle et ils ont accepté de revoir leur scénographie..." .

Questions à Kevin Muzic, directeur de la communication du département du Jura

Quel est la genèse de cette première édition du 39 août festival ?

Kevin Muzic : "C'est une volonté du département du Jura. Cela fait plus de 10 ans, depuis 2007 que l'opération My Tremplin vise à promouvoir les jeunes artistes musicaux jurassiens en leur offrant un accompagnement artistique et pour leur permettre de se produire sur scène. Cela fait d'ailleurs deux trois ans qu'ils sont programmés en première partie de têtes d'affiche".

Un festival intergénérationnel pour prolonger l'été

"La réédition de My tremplin s'est posée en 2018. Nous souhaitions par ailleurs repenser le positionnement géographique de l'évènement, ailleurs qu'à Dole qui accueille déjà le salon made in jura et de nombreux évènement à la Commanderie. Et c'est dans le magnifique cadre du domaine de Chalin que nous avons décidé d'installer ce nouveau festival qui se veut familial et intergénérationnel. "Le 39 août" est un clin d'oeil au département du Jura, un peu comme pour prolonger l'été avec un festival convivial et festif".

Quel est le budget de l'évènement ?

"Il est de 500.000 €. le budget est conséquent, mais raisonnable au regarde de l'envergure de l'évènement et de la programmation. Il nous fallait des têtes d'affiche majeures, mais qui restent accessibles.

Nous sommes partis sur un évènement fort et un peu hors-norme pour attirer un public nombreux et équilibrer le budget. En effet, les trois quarts des recettes reposent sur la billetterie. Le quart restant provient de la location des places de restauration. Nous avons aussi des partenaires qui soutiennent cette première édition."

Justement, pensez-vous rééditer le festival en 2020 ?

"Oui ! Le conseil départemental du Jura, par sa compétence territoriale culturelle et touristique, a souhaité initier ce festival et prendre "le risque" de la première année. Nous avons la volonté de passer le flambeau dès l'année prochaine à un tiers privé associatif pour que le festival du 39 août perdure avec le soutien du département du Jura. Nous sommes déjà en discussion et souhaitons trouver des repreneurs dès la fin de la manifestation... "

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Habemus Bastard, la BD pas très catholique d’un curé en cavale dans le Jura

L’auteur bisontin Jacky Schwartzmann a récemment collaboré avec l’auteur, scénariste et illustrateur Sylvain Vallée pour sortir une nouvelle bande dessinée intitulée Habemus Bastard. En librairie depuis le 3 mai 2024, celle-ci raconte l’histoire d’un homme de main qui n’a rien trouvé de mieux qu’une soutane pour passer incognito et se cacher des hommes qui veulent lui faire la peau. Dans ce premier tome, la plume de Schwartzmann et la palette de Vallée s’associent pour délivrer la bonne parole et partager l’écriture de ce polar aussi original que drôle. 

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

“L’aventure vers les trésors”, le travail d’écoliers en exposition à la bibliothèque

C’est dans le cadre des parcours culturels que propose la Ville de Besançon que les élèves de CE2 et CM1 de plusieurs écoles bisontines, accompagnés de leurs parents, se rendront à la bibliothèque d’étude et de conservation, le samedi 8 juin 2024. Là-bas, ils récupèreront le fruit de leur travail avec une artiste plasticienne.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.41
partiellement nuageux
le 13/06 à 18h00
Vent
0.39 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
75 %