Alerte Témoin

Festival de Caves à Besançon : du théâtre qui bouscule les habitudes des artistes...

Publié le 05/05/2018 - 10:46
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:09

Le Festival de Caves se déroule du 2 mai au 30 juin 2018 en Bourgogne Franche-Comté et ailleurs en France. Objectif de l'évènement : proposer des créations théâtrales dans des lieux souterrains et laisser libre cours à l'imagination aux artistes... La tournée des spectacles commencera à Besançon les 5 et 6 mai, traversera la Bourgogne Franche-Comté mais aussi plusieurs régions de France.

Le principe du Festival de Caves, né il y a 13 ans, est encore le même pour cette nouvelle édition. Élisabeth Patwa, présidente du festival depuis 3 ans, explique que l'"on se donne rendez-vous dans des caves, des rendez-vous clandestins puisqu'on ne dévoile pas l'adresse des caves…"

Des contraintes qui bousculent les artistes… 

Puisque les spectacles se jouent dans des caves, souvent étroites, poussiéreuses, humides et peu éclairées, les metteurs en scène doivent surmonter de multiples contraintes pour faire jouer leur texte ou celui d'un auteur. Monique Hervouet, nouvelle metteuse en scène dans le cadre du festival, cette "dimension incongrue et imaginaire" est une "aventure artistique très contraignante, mais très intéressante". Elle met en scène Deux mots, un monologue écrit par Philippe Dorin et interprété par la comédienne Anne-Laure Sanchez. (À voir les 5 mai à 19h et le 6 mai à 11h)

"D'habitude, c'est moi qui donne les contraintes"

Pour Thibault Rossigneux, également nouveau metteur en scène à participer au festival, "d'habitude, c'est moi qui donne les contraintes. Aujourd'hui, on me les impose et elles sont énormes". D'autant plus que les étapes de la préparation de son spectacle ont été inversées : "j'ai donné les éléments de scénographie au régisseur avant d'avoir écrit une seule ligne de texte !" explique Thibault Rossigneux. Il propose Les garçons ne pleurent pas ! de Julie Ménard, sur son idée et sa mise en scène. L'interprétation et la composition musicale sont attribuées à Charly Marty. (À voir les 5 mai à 19h et 6 mai à 17h)

"On a tout imaginé pour la cave"

Enfin, Simon Vincent, metteur en scène adepte du Festival du Caves, bouscule également sa manière de travailler pour son spectacle Comme je suis terrain vague. Il évoque "un temps de production beaucoup plus court" par rapport à ses travaux habituels demandant souvent de 2 ans de préparation. Selon lui, l'avantage de ce festival hors norme est "la grande liberté de mise en scène, nous ne sommes soumis à aucune demande." Pour Anaïs Marty, comédienne, "on a tout imaginé pour la cave. Ce qui est génial avec ce festival c'est qu'à chaque fois, les représentations sont très différentes les unes des autres, chaque soir est unique, chaque spectacle est unique." (À voir les 5 mai à 17h et 6 mai)

Infos +

  • Après Besançon, le festival passera par des caves du Grand Besançon, du Jura, de Haute-Saône, de Bourgogne, d'Auvergne Rhône-Alpes, du Grand Est, d'Ile-de-France, de Nouvelle Aquitaine et de Suisse.
  • Les spectacles proposés ne sont pas ouverts aux enfants.
  • Se jouant dans des caves, les créations théâtrales du festival seront peu ou pas accessibles aux personnes à mobilité réduite.
  • Les réservations aux spectacles sont obligatoires (jauges limitées à 19 personnes)

Infos pratiques

  • Festival de Caves
  • Du 2 mai au 30 juin 2018
  • Réservations obligatoires : sur le formulaire de contact sur le site www.festivaldecaves.fr ou au 03 63 35 71 04 ou bureau du festival (Chapelle du Scénacle – 6, rue de la Vieille Monnaie à Besançon de 10h à 19h)
  • Tarifs : 12€ (plein tarif), 10€ (adhérent Mala Noche), 7€ (étudiants, demandeurs d'emploi, carte avantage jeune)
  • Toutes les infos sur www.festivaldecaves.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un été culturel et apprenant au Musée des maisons comtoises à Nancray

En complément des animations quotidiennes, des dimanches contes et rencontres, le musée des Maisons comtoises propose dans le cadre de "l’été culturel et apprenant" initié par le Ministère de la Culture, une série d’ateliers artistiques, d’animations à l’éducation à l’environnement et au développement durable, des contes, des petits concerts et petits spectacles… Découvrez le programme !

200 ans après, une exceptionnelle statuette médiévale de retour à Dijon

Elle avait échappé de justesse à la destruction lors de la Révolution, était restée dans des mains privées depuis 1813, avant de faire l'objet d'une âpre bataille judiciaire: une exceptionnelle statuette médiévale a finalement retrouvé samedi Dijon, où sont exposés les tombeaux d'où elle avait été arrachée il y a plus de 200 ans.

Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l'organisateur du chantier.

L’office de tourisme et des congrès du Grand Besançon se prépare à l’arrivée des touristes !

L'Office de tourisme, installé dans les locaux de l'Hôtel de Ville place du 8 Septembre, rouvrira entièrement ses portes au public à partir de mercredi 1er juillet 2020 à 10 heures avec un accueil des visiteurs du lundi au dimanche de 10h à 18h en haute saison (juillet-août). Les visites commentées reprendront ainsi que le dispositif mobile d'informations...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.5
    couvert
    le 16/07 à 21h00
    Vent
    0.57 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage