Feu vert de l'Assemblée au budget de la Recherche et de l'Enseignement supérieur

Publié le 14/11/2018 - 07:58
Mis à jour le 14/11/2018 - 07:58

L'Assemblée nationale a donné dans la nuit du mardi 13 au  mercredi 14 novembre 2018 son feu vert en première lecture au budget de "la mission de la Recherche et de l'Enseignement supérieur" (MIRES), en intégrant des fonds supplémentaires pour la recherche contre les cancers des enfants.

PUBLICITÉ

"On n'a jamais autant investi dans notre avenir qu'en ce moment", s'est félicité Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation. "Notre budget a vu ses crédits augmentés de 5,3% en deux ans soit 1,3 milliards d'euros et l'objectif affiché dans la loi de programmation de dépasser les 28 milliards d'euros à l'horizon 2020 est pour l'heure respecté", a-t-elle indiqué.

"L'année prochaine, le budget atteindra près de 25,1 milliards d'euros, soit 549 millions de plus qu'en 2018", a précisé la ministre qui a rappelé les priorités de son action:

"Poursuivre la réforme du premier cycle et l'approfondissement de l'autonomie des universités", "soutenir la recherche fondamentale, la mobilisation des forces scientifiques pour répondre aux grands défis sociétaux et renforcer les partenariats entre universités et organismes de recherche", a-t-elle détaillé.

L'Assemblée a voté après un long débat un amendement du gouvernement octroyant 5 millions d'euros supplémentaires en 2019 pour mobiliser et coordonner les meilleures équipes de chercheurs intervenant dans différents domaines scientifiques autour des cancers pédiatriques.

"Passons un message aux enfants et à leurs familles pour leur dire que nous sommes à pied d'oeuvre et qu'ils peuvent compter sur nous", a plaidé Frédérique Vidal expliquant que cette somme s'ajoutera à 8 millions déjà fléchés sur cette cause et qu'elle sera reconduite chaque année.

Info +

D'autres amendements ont été déposés proposant jusqu'à 20 millions d'euros pour la même cause, sans être adoptés. "C'est un sujet qui nous réunit tous", avait expliqué Eric Woerth, président de la commission des finances qui défendait une enveloppe de 18 millions. "Cela fait trop longtemps que la recherche a marqué le pas et c'est insupportable", avait-il dit.

"On a consacré 20 millions d'euros au plan chorale de M. Blanquer. Je fais le choix des enfants qui souffrent", a défendu Olivier Faure (PS), Pierre Dharréville (PCF) expliquant qu'avec 500 enfants décédés du cancer en France chaque année, on était "face à l'inacceptable".

(AFP)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.06
couvert
le 23/10 à 21h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
88 %

Sondage