Forte pollution dans le Doubs : la préfecture engage la procédure d'alerte

Publié le 22/01/2017 - 18:33
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:13

Le de?partement du Doubs est concerne? par un e?pisode de pollution atmosphe?rique. Atmo Franche-Comte?, association agre?e?e pour la surveillance de la qualite? de l’air en Franche- Comte?, pre?voit dans le de?partement du Doubs pour la troisie?me journe?e conse?cutive le 22 janvier un de?passement du seuil d’information et de recommandation concernant les particules fines PM10, fixe? a? 50 microgrammes par me?tre cube (?g/m3).

13Citadellevilledebesanconpanorama012.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

En application de l’arre?te? pre?fectoral n°2014199-017 du 18 juillet 2014 de?finissant les proce?dures d’urgence en cas de pic de pollution, le pre?fet du Doubs a donc engage? la proce?- dure d’alerte a? la pollution aux particules PM10. Les mesures prises dans le cadre de cet arre?te? sont les suivantes :

  • la vitesse maximale autorise?e sur l’autoroute A36 est abaisse?e de 20 km/h pour tous les ve?hicules y compris les poids lourds. Cette limitation s’applique a? compter du 23 janvier a? 7h.
  • de?s lors que la limitation existante est supe?rieure ou e?gale a? 80 km/h,la vitesse est limite?e a? 70 km/h sur tous les axes routiers de l’aire urbaine Belfort-Montbe- liard du de?partement du Doubs. Cette limitation s’applique a? compter du 23 janvier a? 7h
  • l’utilisation du bois et ses de?rive?s comme chauffage d’appoint ou d’agre?ment dans tous les logements, de?s lors qu’il n’est pas une source indispensable de chauffage, est interdite ;
  • les installations classe?es pour la protection de l’environnement doivent contro?ler le bon fonctionnement des installations de filtration et reporter les ope?rations de maintenance e?mettrices de particules, d’oxydes d’azote ou de compose?s orga- niques volatiles ;
  • le bru?lage des de?chets verts a? l’air libre est totalement interdit : suspension des e?ventuelles de?rogations pour raisons phytosanitaires ou agronomiques ;

Par ailleurs, le pre?fet du Doubs recommande de pratiquer le covoiturage et de favoriser les de?placements en transports en commun.

Il est e?galement rappele? que l’e?cobuage est interdit par l’arre?te? pre?fectoral du n°2012191- 0002 du 9 juillet 2012.

Le 20 et le 21 janvier, le seuil de 50 ?g/m3 de PM10 a e?te? de?passe?, conduisant a? l’engagement de la proce?dure d’information et de recommandation. Compte tenu des pre?visions me?te?orologiques annonce?es, les concentrations en particules devraient selon Atmo Franche-Comte? se maintenir au-dessus de ce seuil d’information et de recommandation dans les journe?es a? venir et notamment 23 janvier. La persistance de l’e?pisode de pollution aux particules induit un passage en proce?dure d’alerte, a? partir du 22 janvier . 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Publi-info • Chez Décathlon, parce que les salariés sont des passionnés de sports, parce qu’on sait innover et créer en écoutant des sportifs tout aussi passionnés, des produits adaptés à vos besoins vous sont proposés dans une très large palette de sports. En ce début d’été, qui plus est période de soldes, voici la parade des héros, du maillot de bain pour surfeuses, aux chaussures des joggeurs, en passant par un kit de tir à l’arc.

L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté installée à Besançon

L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté installée à Besançon

Le premier conseil d’administration de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté, une des premières en France, a été installé ce lundi 8 juillet à Besançon par Bernard Schmeltz, le préfet de région, en présence de Frédérique Colas, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et de l'environnement et d’Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’Agence française pour la Biodiversité (AFB).

Sécheresse de l’été 2018 et état de catastrophe naturelle : la décision sera prononcée ce mois-ci

Sécheresse de l’été 2018 et état de catastrophe naturelle : la décision sera prononcée ce mois-ci

Vigilance sur la date de l'arrêté ! • Suite à l'épisode de sécheresse de l'été 2018, la ville de Besançon avait déposé en mars dernier un dossier de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. La décision rendue par l’Etat pour Besançon, mais également pour l’ensemble des communes du département du Doubs concernées sera connue ce mois de juillet 2019.

Avez-vous vu cet insecte ?

Avez-vous vu cet insecte ?

Jusqu’au 30 juillet 2019, une enquête participative visant à améliorer les connaissances sur le Lucane cerf-volant, est conduite sur l’ensemble du territoire bourguignon et franc-comtois. Si vous l’apercevez, signalez-le ici ! 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.15
ciel dégagé
le 16/07 à 9h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1017.89 hPa
Humidité
59 %

Sondage