François Sauvadet et son soutien aux « cafés culture »

Publié le 14/09/2015 - 14:56
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:59

Le candidat aux élections régionales en Bourgogne Franche-Comté, François Sauvadet (UDI), s'est exprimé ce lundi 14 septembre 2015 au sujet des "cafés culture". 

francois-sauvadet.jpg
François Sauvadet a eu 62 ans le 20 avril ©côte d'or.fr

Culture

PUBLICITÉ

Les « cafés culture », un outil précieux

François Sauvadet veut promouvoir la culture de Bourgogne Franche-Comté à travers les « cafés cultures ». Selon lui, « le dispositif des « cafés culture » est un outil précieux qui permet d’accompagner financièrement les propriétaires de cafés lorsqu’ils accueillent un concert, une lecture voire une exposition dans leurs établissements. »

Des subventions attribuées

Le candidat a également annoncé qu’un « GIP créé récemment, associant les collectivités territoriales qui le souhaitent, subventionne une partie des charges sociales générée par l’événement culturel. » Le membre fondateur de ce GIP n’est autre que la ville de Dole qui est pour l’heure la seule collectivité de la nouvelle région.

François Sauvadet tient à ajouter qu’en « favorisant la diffusion culturelle à travers notre riche réseau des cafés » il veut mener une politique volontariste qui ne laisse personne de côté.

Une politique culturelle de proximité 

À l’approche des élections régionales qui se tiendront le 6 et le 13 décembre 2015, François Sauvadet déclare que « la grande région que je souhaite présider, s’engagera donc  résolument au sein du GIP des « cafés culture » afin de permettre à tous les territoires ruraux ou urbains de mener une politique culturelle de proximité. » 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.01
légère pluie
le 20/05 à 9h00
Vent
3.34 m/s
Pression
1008.64 hPa
Humidité
97 %

Sondage